- Publicité -

Dans la nuit de mardi à mercredi, le Sud-Africain Kevin Anderson a remporté son quart de finale face à Sam Querrey (7-6[5], 6-7[9], 6-3, 7-6[7]).Anderson a brisé le rêve de la poignée de supporters américains encore présents dans les gradins du court Arthur Ashe mais réalisé celui d’un continent, à 1 heure 50 du matin à New-York. Sam Querrey, 29 ans, demi-finaliste du dernier Wimbledon, ne sera pas le premier joueur US à atteindre le dernier carré à New York depuis Andy Roddick en 2006.  L’Américain n’a notamment pas pu convertir une balle de deux manches partout dans le troisième tie-break du match. Kevin Anderson a été plus solide mentalement dans les moments clés. L’ancien numéro 10 mondial qui sort de deux saisons perturbées par des blessures, a été plus audacieux que son adversaire avec 67 coups gagnants à 44.

https://youtu.be/HD0ngkaEpB0

Auteur également de 22 aces contre10 pour Querrey ,Anderson a encore fait parler l’efficacité de son service. Le 32e mondial n’a ainsi toujours pas concédé sa mise en jeu depuis le début du tournoi ! Impressionnant. Le géant longiligne de 31 ans et 2,02 m, dont le meilleur résultat en Majeur était, jusqu’alors, un quart de finale à l’US Open en 2015, disputera vendredi sa première demi-finale en Grand Chelem. Il est devenu le premier Sud-Africain depuis Wayne Ferrera, en 2003 à l’Open d’Australie, à atteindre le dernier carré d’un tournoi du Grand Chelem. La tête de série 28, devient également au passage le premier Sud-Africain à atteindre le dernier carré à New York depuis Cliff Drysdale en… 1965.
Il affrontera vendredi l’Espagnol Pablo Carreno Busta, 26 ans qui jouera également sa première demi-finale dans un Majeur. Anderson-Carreno Busta dans le dernier carré, voilà une affiche que personne n’avait prévu en début de quinzaine… Même si l’Espagnol n’a pas encore lâché un set depuis le début de ce tournoi, Kevin Anderson s’avance vraiment comme l’homme fort du bas du tableau.

Yvan Ango.

- Publicité -