- Publicité -

Le vernissage de l’exposition sous le thème : « Sensitive Approach » s’est tenu le 25 mars 2021 à la galerie Bolo l’Espace Art & Culture (Douala) et a mis en avant les œuvres de six artistes : Alida Ymele, Grâce Dorothée Tong, Leuna Noumbimboo, Justine Gaga et l’hommage à Ginette Daleu.

Sensitive Approach.

Le monde a connu la première revendication de la femme à la fin du 19e siècle et le mouvement des féministes en mai 1968. À l’heure actuelle, les retombées de ces revendications s’illustrent par l’intégration de la gente féminine à des hautes fonctions de responsabilité. En effet, la thématique de l’exposition « Sensitive Approach » valorise les qualités et capacités de la femme qui sont l’intuition.

L’intuition de l’artiste plasticienne indépendante et émancipée.

L’intuition marque le point de départ de la femme qui s’émancipe au moyen de l’art et des arts plastiques en particulier. Justine Gaga la marraine de l’exposition, en est une illustration. Son parcours professionnel a pris de l’envol avec « l’Exit Tour » en 2006 qui est le fruit de son intuition. La preuve que la capacité intuitive prend des formes réelles grâce à l’art plastique qui a rendu possible un voyage physique et artistique de Douala comme point de départ jusqu’à l’Afrique de l’ouest. Les résultats quasi bénéfiques pour des formations artistiques qui voient ainsi le jour grâce à cette idée de Justine Gaga en compagnie de Ginette Daleu.

Sensitive Approach : six artistes à l’honneur.

La gente féminine intuitive regorge en elle, l’intelligence liée à l’intuition comme une véritable force et source de créativité. Dans la même lancée, l’exposition collective « Sensitive Approach » honore six artistes qui ont dévoilé leurs différents univers où elles traitent des questions identitaires et environnementales.

Le public et les passionnés des arts plastiques ont découvert au sein de la galerie Bolo l’Espace Art & Culture, les travaux de ces femmes qui défient le sens de l’imagination au moyen de l’art.

L’artiste plasticienne Grâce Dorothée Tong a affirmé : « Mon travail est dans le processus de rupture avec les règles et normes académiques qui composent une proposition culturelle objective. Chaque être humain est doté de la vérité subjective d’où je vous invite à prendre connaissance du thème et des éléments composant les travaux afin de faire vous-même votre propre vérité subjective ». La plasticienne Alida Ymele a évoqué l’importance de la femme au foyer : « mon travail porte sur les questions de la place de la femme dans la société, plus précisément la femme domestique. Il est question de mettre en avant ces femmes dont leur travail n’était pas pris à leur juste valeur ». Quant à Leuna Noumbimboo, elle affirme : « Nous vivons dans un monde frappé par les crises et les pandémies. Il importe aussi qu’on se rappelle d’où l’on vient. Mon travail c’est d’inviter chacun à reconnaître sa responsabilité car c’est la terre qui nous nourrit et il faut magnifier ce lien fort que nous partageons avec l’environnement ».

Edith Mbella, la directrice de la galerie Bolo l’Espace Art & Culture a mis l’accent sur le mérite et la place de la femme dans la société : « Même si les choses ont évolué, il existe certains secteurs où les femmes n’ont pas la place qu’elles méritent. Rendons à ces femmes leur place car ce sont des êtres humains et elles ont autant des capacités que les hommes. J’ai voulu imager en prenant l’exemple d’une femme qui a du talent et qui peut être inspiratrice pour les autres jeunes femmes. Ce qui est artistique c’est quelque chose de sensible, de tendre, c’est ainsi que vient le mot Sensitive Approach : une approche artistique touchante et créative. Donnons à la femme la possibilité d’exister et de vivre de leur art ».

                                      TNK

- Publicité -