- Publicité -

Sur les 13 candidates présentées au concours Miss Ecrans Noirs 2018 révélant le charme Camerounais au cœur du cinéma, Marie Yonlande, Elodie Ingrid et Noela sont celles là qui porteront haut le cinéma camerounais au delà des frontières.

Ce 20 juillet 2018, nous avons assisté au couronnement de la toute 1ère reine de beauté du festival Ecrans Noirs.

De son véritable nom Marie Yonlade OVAGA ZOA a seulement 20 ans est la 1ère ambassadrice du cinéma camerounais par le biais de Miss Ecrans Noirs by Valerie AYENA. originaire de la région du centre, ce mannequin d’1m78 et étudiante en sécretariat bureautique et langues se voit gravir un nouveau palier de sa vie:  » je suis satisfaite, émue, et soulagée parce que cette compétition n’a pas été facile… Je suis venue dans l’aventure pour révéler ma personnalité car je suis à la base une personne très timide mais au final je repars plus ouverte aux autres, avenante, et dégagée. Mon objectif pour ce mandat est de me former dans ma carrière d’actrice, pour être plutard une bonne actrice afin de promouvoir le cinéma camerounais. Ma principale responsabilité sera de valoriser ce secteur à l’international, démontrer qu’il n’est pas banal et qu’il a une place importante dans la société et qu’il peut aller loin. »

 

  

Noela NGOWO EKEMA

À ses côtés nous avons Noela NGOWO EKEMA , 1ère dauphine Miss Ecrans Noirs. Cette perle camerounaise qui a seulement 18 ans occupe la 1ère place aux regards éblouis du public. Originaire de la région du sud-ouest plus précisément de la ville de Buea, elle joue depuis 2 ans déjà dans les longs et courts métrages au Cameroun. En participant à ce concours, elle a voulu voir jusqu’où pouvait s’étendre son potentiel dans le cinéma. Élevé en classe de 2nde et issue d’une famille de 4 enfants dont elle est la 2e. La belle Noela exprime son ressenti: « I feel happy overwhelmed, my objective in this competition is wanted to prouve my acting skills… I thanks lord and everybody who support me ».

 

   

Elodie Ingrid BASSAMA NGO MBELEG

Et enfin Elodie Ingrid BASSAMA NGO MBELEG , 2e dauphine de la compétition. Mannequin professionnel à la base et danseuse en danse contemporaine âgée de 23 ans, elle est originaire de la région du littoral. « On espère tous gagner une compétition pour les avantages qui en découlent mais il faut toujours une gagnante… Je suis satisfaite d’être dans le classement … Aussi très ravie que ce soit Yonlade qui soit élue Miss; car elle le mérite amplement. Ma principale mission est de concilier mode et cinéma et d’inciter les jeunes camerounais à s’intéresser aux métiers artistiques afin de se faire une place sous le soleil. »

 

 

Ordy BITSCHONG

- Publicité -