ÉVENT : Les lauréats de la 10e édition des Balafon Music Awards .
ÉVENT : Les lauréats de la 10e édition des Balafon Music Awards .

La 10e édition des Balafon Music Awards a rendu sa copie ce 17 novembre 2022 à l’esplanade de Canal Olympia à Douala.

Près de 1000 personnes ont fait le déplacement pour célébrer la musique camerounaise et surtout ses étoiles.
Entre shows, ambiance, photos, prestations d’artistes et trophées , tout était au rendez-vous pour marquer d’une encre indélébile cette édition anniversaire parrainée par la légende Moni Bile.

Ainsi, ils sont 16 artistes, beatmaker au total primés avec des trophées et la somme de 200.000 fcfa( pour chaque catégorie) sous le regard et les applaudissements du Gouverneur de la Région du Littoral Samuel Dieudonné Ivaha Diboua et de toute sa suite.

Dans la catégorie hors compétition  »Balafon d’honneur », trois légendes sont décorées.
Il s’agit de Pierre Didi Tchakounte, Jean Penda Dalle et Ndedi Eyango qui ont été honorés à ce titre par le comité d’organisation pour leur riche et immense carrière.

Dans le reste des catégories.

Le lover Locko déjà artiste au plus grand nombre de trophées dans l’histoire des Balafon Music Awards est sacré  »Balafon de la Décennie » et repart avec un terrain de 250 mètres carrés.
Il ne s’est pas seulement contenté de ce titre, son album ERA sorti en 2021 est sacré  »Meilleur Album de l’année ».

Philbill quant à lui reçoit le plus grand nombre de trophées de cette édition. Le chanteur et beatmaker le plus sollicité du moment est reparti avec trois trophées à lui seul dans les catégories :  »Meilleur clip vidéo »,  » Meilleur beatmaker  » et  » Chanson de l’année  » avec son titre devenu hymne  » Shabasiko ».

Le hitmaker Ko-c n’était pas en reste dans cette édition, grâce à son titre  » Quand J’aurais L’argent  », le rappeur le plus prolifique du moment raffle deux prix dans les catégories :  »Artiste de l’année » et  »Meilleure collaboration ».

Comme lui, Krys M a célébré en double. Elle remporte avec son titre viral  »A CHACUN SA CHANCE » , les titres de la  »Meilleure chanson » d’inspiration, et  »Voix Féminine ».

Dans la même catégorie chez les hommes, Cysoul est élu « Meilleure Voix masculine » de l’année pour la deuxième année successive.

Sandrine Nnanga grâce à son single « TON FEU » soulève le trophée de la « Meilleure chanson d’inspiration religieuse » .

Pour le « Prix de l’espoir de l’année by Mutzig » , la jeune Sabrina est la lauréate avec son single  »Mama Papa ».

Félicitations à tous les vainqueurs.

Eve-pérec N.BEHALAL.

- Publicité -