- Publicité -

Deux heures intenses de conférence-debats avec Gaëlle WONDJE, Marie Gabrielle MFEGUE et Eva NDOUMBE.

À l’occasion de la journée internationale des droits de la femme célébrée ce 08 mars et placée sous le thème : Leadership féminin : Pour un futur égalitaire sans le monde de la Covid-19, les femmes Camerounaises multiplient des rencontres afin de marquer un temps d’arrêt pour penser et concevoir et c’est le cas de cette conférence-débat qui a eu lieu ce samedi 06 février 2021 dans les locaux de l’institut français du Cameroun antenne de Douala.

Initialement prévus à être 4 panelistes, elles étaient finalement 3 femmes de la culture: Gaëlle WONDJE, Marie-Gabrielle MFEGUE et Eva NDOUMBE à entretenir le public venu écouter l’expérience
De Marie Gabrielle MFEGUE, journaliste culturelle en service à la CRTV/Littoral à Gaëlle WONDJE, artiste musicienne à la voix et au talent éblouissants en passant par Eva NDOUMBE de Sonic Music Cameroun, chacune d’elle s’est ouverte à bâtons rompus en partageant leur parcours entaché de pleins d’embûches.
Sexisme, rabaissement, insultes, mépris sont entre autres les maux dont elles ont été victimes durant toute leur carrière. Mais la passion, le travail et le talent leurs ont permis de garder la tête haute et leurs ont valus des reconnaissances d’hier et actuelles au Cameroun et même à l’étranger.

En définitive, les trois dames de la culture invitent les femmes généralement humiliées pour le simple fait d’être FEMME à ne jamais céder et croupir face aux humiliations mais tout au contraire, elles devraient avoir confiance en elles et démontrer qu’elles aussi au même titre que les hommes peuvent atteindre le cap.

Bonne fête à toutes les femmes.

Ève-pérec N.BEHALAL.

- Publicité -