- Publicité -

L’artiste musicienne Ange Bagnia a fait son come-back sur la scène du Boj à Douala le 21 novembre 2020. Elle a repris en live quelques titres de son nouvel album « Sérénité » et le concert a connu la participation de Misse Ngoh, Sam Fan Thomas, Annie Anzouer, Nicole Mara, Duc Z et Franko.

 

Le show débute à 22h 42 par la danse avec Fresh Family Dance Crew. À leur suite, un défilé de mode coordonné par Esther Mael. Le concert en lui même débute à 23h 27, l’heure d’arrivée de certains artistes à l’instar d’Annie Anzouer.

Ange Bagnia fait et célèbre son retour après onze ans d’absence sur la scène musicale. Accompagnée par son groupe « Ange Bagnia Band » sur la scène, elle reprend en live les titres phares « Makwak », « La femme de ménage » et « Hommage à Charlotte Mbango » qui sont quelques extraits de son nouvel opus.

Elle reprend « Le mari avant tout », l’un des titres phares de la légende François Misse Ngoh qui la rejoint sur la scène et une alchimie se crée entre les deux grâce à la mélodie et la musique dont les invités présents au Boj saluent cette prestation par des ovations.

L’autre moment de ce concert est la reprise en live de la chanson « Ndome », Ange Bagnia s’en va dans la loge des artistes en chantant et tient la main de Nicole Mara avec qui elle reprend cette mélodie d’antan en live.

 

Admiratifs, les invités immortalisent aussi ces moments avec leur téléphone. Ange gagne ainsi l’estime du public au Boj qui salue sa performance et sa prestation scénique, notamment le tandem avec la chanteuse Annie Anzouer avec qui elle fait en live « Oublie mon passé ».

La nouvelle génération est également à l’honneur : Duc-Z, l’un des guest de la soirée a repris « African Mami » pour le plus grand plaisir des fans. Il partage un bout de cet extrait avec Ange Bagnia avant de reprendre en live le titre « K.O » (extrait de l’album Sérénité). Elle interprète son titre rétro « Ma Ding Wa » avec le rappeur Franko. Il décide ensuite de « Coller » l’auteure de « Dipita », un « jeu » auquel le public s’y prend part. Ange Bagnia joue le rôle de la séductrice pour la chanson « Touches pas ma chose » et fait parler son pouvoir de séduction sur le public masculin qui n’est point indifférent à la mélodie. Les fans de « Johnny » sont à l’honneur lorsqu’elle reprend ce titre fétiche, les invités au Boj prennent d’assaut la piste pour quelques pas de danse à la façon « des nangabokos, appelez les pompiers ».

À la fin du spectacle, elle ne cache pas sa satisfaction et déclare : « Je suis émue car c’est une chose de faire un come-back, c’est une chose de sortir un album et c’est toujours une chose d’avoir eu du succès mais revenir n’est pas toujours facile et le faire de la plus belle des manières avec des patriarches comme Sam Fan Thomas, Misse Ngoh, Nkotti François qui était là, maman Annie Anzouer d’avoir partagé des plateaux avec ces personnes, ces grandes figures de la musique camerounaise. Je pense que le public a fortement apprécié de me voir chanter sur une chanson de maman Annie Anzouer avec elle, de me voir faire une reprise de Misse Ngoh et d’avoir chanté avec Sam Fan Thomas. C’est trop d’émotions et je remercie le Seigneur Jésus-Christ pour cette grâce. Je ne pouvais pas imaginer que ce come-back allait être aussi beau et aussi mémorable ».

Elle est satisfaite d’avoir relevé ce défi et d’avoir gagné l’estime du public à Douala d’où son affirmation : « J’ai voulu prouver au public non acquis de Douala parce que Yaoundé m’est acquise, c’est une ville qui est la mienne. Je suis venue à Douala, c’était un défi de faire ce concert au sein de la métropole économique où j’ai très peu d’attache. Pour moi, c’était un challenge de venir réussir un évènement à Douala en plein coeur de Bonanjo ».

Après la métropole économique, Ange Bagnia aura rendez vous avec ses fans le 18 décembre prochain à Yaoundé au Parallèle Club Mballa 2.

Contact réservation E-Concert pour être présent au prochain show : 653439856 ( Momo) / 657149311 ( OM ) / Appels 655914877

Contact Manager : Robbengwene39@gmail.com
+237656407820

TNK

- Publicité -