- Publicité -

Une conférence-débat s’est tenue jeudi le 25 janvier 2018 à la salle de spectacle de l’Institut Français de Douala. Les invités ont honoré de leur présence pour donner leurs avis et partager leur expérience par rapport à l’Entrepreneuriat et l’émancipation de la femme au Cameroun, en Afrique et dans le reste du monde.

 

   

Sally Nyollo                                                Jean Patrick Ketcha

 

Ladite conférence s’est déroulée ce jour sous le thème : « Entrepreneuriat et Autonomisation des Femmes Africaines », et en présence des artistes-musiciennes Sally Nyolo et Pamela Badjogo ; l’entrepreneur Jean Patrick Ketcha, Habiba Djallo Majouo Edwige Damen et Vanessa Ongmetana. Alexia Sena était donc la modératrice. La conférence était aussi marquée par la présence des membres de la société civile et des personnes connues telles que l’avocate Me Alice Kom, la journaliste Carole Leuwé, la bloggeuse Minette Lontsi et bien d’autres.

    

          Pamela Badjogo                                        Habiba Djallo Majouo 

Les invités ont apporté leur expérience dans l’Entrepreneuriat, les difficultés rencontrées et quelques retombées. Elles ont longuement abordé le rôle et la place de la femme dans la société d’Afrique subsaharienne. Pour elles, la gente féminine ne doit être apparaître au second plan et peut avoir des responsabilités au même titre que les hommes. Elles sont également responsables et peuvent apporter leur contribution dans le développement d’une communauté, d’une ville et d’un pays.

       

       Alexia Sena                                               Edwige Damen

Leur rôle majeur au sein d’un foyer était à l’ordre du jour mais le fait de se démarquer relève d’une émancipation positive et de l’autonomie. La présence de l’homme à ses côtés est primordiale et c’est ensemble qu’ils peuvent construire leur vie et celles de leur progéniture. Son épanouissement personnel est évoqué, la liberté de travailler sans contrainte pour gagner sa vie, n’était pas en reste. L’exemple palpable n’est autre que Habiba Djallo, une femme entrepreneur qui a bravé les étapes et qui a fait face aux difficultés pour être une autonome avec ses opportunités d’affaire.

           

Vanessa Ongmetana                                    Nathalie Mangwa

 

Elles contribuent au changement et ont un rôle important à jouer dans le déroulement de la vie publique et la stratégie de développement d’une nation. Elles doivent continuer de se révéler comme des femmes de poigne et de caractère. L’échange avec le public était vif et l’opposition des idées s’est fait ressentir. La danseuse Nathalie Mangwa les rejoint sur le plateau et a parlé de liberté, d’émancipation de la femme et la justice sociale des peuples qui sont quelques extraits du discours prononcé par Angela Davis en 2017. La conférence s’est achevée par des chants d’acapella exécutées par Sally Nyolo et Pamela Badjogo.

TNK.

- Publicité -