- Publicité -

L’environnement dans lequel nous vivons est constitué d’une multitude de colorations. Les possibilités s’étendent à l’infini et nous devons les transformer pour en faire un atout. C’est bel et bien le cas des artistes qui ont une philosophie de vie et chacun peint son tableau comme il le conçoit.Chacun s’inspire toujours du contexte dans lequel il se trouve bien que c’est l’ambiance et le fun qui dominent. D’autres font par contre de la musique engagée pour dénoncer un malaise en présentant une autre facette de la réalité.

Qu’est-ce que la musique engagée ?

La musique engagée en tant qu’art, se positionne par rapport à un problème quelconque. L’artiste dit engagé a pris position en fonction d’un malaise social par exemple. Il décide de mettre en lumière et de dénoncer les dysfonctionnements.

Les artistes engagés : cas du Cameroun

                          

  ( Hobskur )                                  ( Jack Napier )                                 ( Valsero )

La musique « en dessous de la ceinture » domine la sphère du fun et les adeptes de l’ambiance trouvent bel et bien leur compte. Cependant, les artistes qui font cette musique, attirent aussi l’attention avec leur flow et leur public adhère également. Nous pouvons citer entre autres Hobskur, Gary Stone, Jack Napier, Mister B, Kolonel Perfekt, Joe La Conscience, Valsero et bien d’autres. Ils ont parlé dans leurs textes de la situation politique instable et les réalités du vécu quotidien. Hobskur est revenu sur les troubles et les violences faites à Buea et Bamenda et a sorti « Ne tire plus sur le peuple » pour dénoncer les tueries policières. Valsero a dénoncé les dysfonctionnement de la politique du régime actuel via des titres « Lettre au président » ; « Hold up » ou encore « 33 ans ». Mister B et Kolonel Perfekt ont dénoncé la corruption policière sur le titre  » Policier et taximan ». Ce sont des titres utiles qui attirent aussi et sont appréciés par le public.

               

                  ( mister B )                                         ( colonel perfekt )                                  

Enjeux de la musique engagée

La musique a besoin d’un tout pour avancer. Chaque artiste doit soigner son texte à travers un message qui touche et interpelle. La donne a certes changé mais la musique qui prend position, se situe aussi dans cette nouvelle dynamique. Les artistes engagés se distinguent car leurs chansons s’inscrivent dans une logique de pérennité. Ils ont leur place dans le show biz et suscitent autant de respect. La difficulté est de ne pas faillir et de rester fidèle à cette philosophie.

Sa portée

Les artistes engagés attirent l’attention et leur musique transcendent les frontières. Ils mènent des combats pacifiques via leur art et sont tellement sollicités pour faire des spectacles. Ils sont à l’écoute, ils reçoivent des récompenses et autres distinctions pour leur oeuvre. Ils inspirent les générations à venir au point de susciter la sympathie de la part du peuple. Sur d’autres cieux, les meilleures chansons à caractère social sont récompensées. Pourquoi pas au Cameroun? Valsero a gagné un canal d’or grâce au titre « Lettre au président » et le public s’en souviendra longtemps.

                    

De nos jours, une nouvelle tendance est adoptée par les jeunes artistes. Il s’agit de l’Afro trap mais des artistes comme Pit Baccardi et Tony Nobody l’ont utiliser pour conscientiser sur des titres tels que  » Arrêtez » et « Je parle? Danse d’abord ». L’importance du message prime énormément et les ingrédients doivent toujours être réunis afin que la musique engagée se démarque davantage.

TNK.

- Publicité -