- Publicité -

C’était le 24 avril 2016 en Côte d’Ivoire que le papa de la musique congolaise rendait l’âme sur une scène musicale. Nouvelle effroyable pour le continent africain, l’un des maîtres incontestés de la sape s’en est allé laissant les amoureux de la rumba en larmes.
Deux années après sa mort à quelques jours près, les fans du papa sont toujours bouleversés.
Pour lui rendre hommage, un événement original a été créé. Il se déroulera du 20 au 26 avril prochain date de sa mort. Il s’agit d’un festival, le Lavitsef PW qui abritera des spectacles, des défilés des sapologues et amoureux de la sape, des conférences débats et ateliers et enfin une exposition dédiée à la vie de Papa Wemba. 
Voilà de quoi raviver la flamme qu’il a laissé à l’Afrique.

Renée Moafembe

- Publicité -