- Publicité -

,

Du 28 mai au 4 juin 2022, se tiendra au Maroc la 22eme édition du Festival International du Cinéma Africain de Khouribga (FICAK), ceci sous le haut patronage du Roi Mohammed VI. L’édition 22 du festival Kouribga, s’annonce riche en articulations et mettra le Burkina Faso à honneur avec la projection de 5 films.

Le Cameroun quant-à lui sera de la partie grâce au film Bendskins du réalisateur et scénariste camerounais Narcisse Wandji. Le film qui retrace avec brio le parcours de trois personnes exerçant le même métier mais dont le destin parsemé d’embûches donnera un autre aspect à la vie de chacun d’entre eux.

BENDSKINS, avant de se retrouver dans la sélection officielle du festival Kouribga dans la catégorie Films de Fiction, faisait partie en 2021 des nominés de l’Etalon d’or de Yennenga a la 27e edition du Fespaco. Le films tourné en plein cœur de Yaoundé était également sacré Meilleur Films Camerounais à la récente édition du Festival Écrans Noirs.

Contacté par notre Rédaction, le réalisateur et scénariste a tenu à exprimer sa satisfaction face à une telle nomination << On ne peut qu’être content à l’annonce d’une telle nouvelle. Mon équipe et moi-même en sommes honorés. C’est la preuve que nous avons fait un travail intéressant et que le jury de la sélection y a trouvé du potentiel. Ce qui nous conforte dans l’idée que nous nous faisons de toute sélection en festival de notre film. Cette sélection, et comme d’autres qui l’ont précédée, est pour nous une véritable invite à plus de travail. C’est un encouragement. >>

Plus loin, il estime que la selection du film Bendskins au Festival Kouribga, est une aubeine pour lui de partager et gagner en experience <<La sélection déjà est notre sacre. Si jamais il y a un trophée ou un prix qui arrive à l’issue du festival, c’est un bonus. Le fait d’être en compétition est génial. Et comme vous le savez, les films ne sa valent pas. Et je ne vais jamais en festival avec en tête d’être vainqueur. C’est le partage le plus important. J’y vais pour apprendre du travail des autres, pour découvrir des univers nouveaux, pour rencontrer les personnes. Car les rencontres nous enrichissent, nous font grandir et nous aident à découvrir d’autres facettes de nous et du monde.>>

Serge Bonny

- Publicité -