L’une des salles de réception de Canal Olympia Bessenguè a abrité ce 31 mai 2023, le point de presse lié au dévoilement des grands axes de la 7eme édition des Rencontres Audiovisuelles de Douala (RADO) en présence de quelques autorités administratives de la Ville.

Douala, ville de l’ambiance et de la culture, c’est d’ailleurs “…La ville qui a vu naître les premières salles de cinéma du Cameroun”, selon les propos Moussongui Fils Dieudonné, 1er adjoint à la Mairie de Douala 1er lors des échanges face aux médias. Cette ville qui reçoit depuis des décennies des évènements d’animation populaire et même éducatif ouvrira une fois de plus ses portes pour la 7eme édition des RADO (Rencontres Audiovisuelles de Douala) du 2 au 9 juin prochain.

Ce festival qui allie Cinéma et Audiovisuel fera redécouvrir au public les plus belles années du 7eme art camerounais avec la présentation des productions filmiques du pays qui ont marqué leurs temps. “Le cinéma doit apprendre à nourrir la télévision et la télévision à promouvoir le cinéma… Pour cette édition, on aura droit à 10 films camerounais, 10 films internationaux et l’Etalon d’or de Yennenga… la projection des films tels que : Sango Malo, Muna Muto et bien d’autres” explique Rémi Atangana Abega, promoteur des rencontres en ajoutant que ces films seront projetés respectivement à Canal Olympia, au cinéma l’Eden et au Village du Cinema Africain (VICA),

Outres ceci les RADO qui ambitionnent d’être un projet innovant et durable connaîtra la participation de trois grands festivals internationaux notamment : Le Fespaco de Ouagadougou au Burkina Faso, le Festival de Carthage JCC en Tunisie et le Festival Vues d’Afrique à Montréal au Canada. La présence de ces pays étrangers vise à renforcer le positionnement du 7eme art camerounais sur les écrans internationaux.

Depuis sa mise sur pied en 1998, le comité d’organisation des RADO promeut toute initiative visant à valoriser les talents, la circulation des films et leurs visibilités sur le continent. L’édition 2023 s’inscrit dans un contexte particulier, celui de rendre plus énergique et plus efficace les festivals et les nouveaux médias en Afrique peut-on déduire du thème : “Les Dynamiques des festivals et des nouveaux médias en Afrique”.

Historique sur les festivals à l’honneur, challenge ciné, ateliers, projections cinématographiques, remise des prix ( La Pagaie d’or, la pagaie d’argent, la pagaie de bronze, le prix Dikongue Pipa) sont entre autres les articulations des RADO 2023.

Serge Bonny

- Publicité -