LES BRUITS DU WEEK-END : Week-end explosif entre clôture du Ngondo, débats d'idées et marche sportive.
LES BRUITS DU WEEK-END : Week-end explosif entre clôture du Ngondo, débats d'idées et marche sportive.

C’est un week-end assez mouvementé qui vient de s’achever et comme toujours, Laura Dave Média vous livre les grandes articulations qui ont marqué celui-ci.

Le Ngondo 2022 a rendu sa copie hier dimanche 4 décembre par sa traditionnelle cérémonie de clôture sur les berges du wouri. Le rendez-vous culturel qui met en avant les traditions ancestrales du peuple Sawa s’est soldé par la lutte des hommes opposant, le canton Bèle Bèle au Canton Deïdo. Ladite lutte a fait de Ernest Mamgombè ressortissant du canton Bèlè Bèlè, vainqueur de cette édition. La course des pirogues n’était pas en reste, elle a été remportée par le Canton Ewodi succédant ainsi à celui de Jebalè. Puis s’en est suivi l’immersion du vase sacré avec pour message  »Kod’à Mbôa », ( Amour de la patrie) pour la deuxième année consécutive. Le Rendez-vous a été pris pour l’année 2023.

Avant le Ngondo, le Salon International des Arts et Sport Urbains (SIASUR) fait également partie des grands rendez-vous de ce week-end. Depuis le 2 décembre dernier du côté de l’espace Omaj et à l’institut français de Douala, sont organisés des ateliers de formations, des jam sessions, des débats et concert live avec des artistes de renom. Les activités du SIASUR sont organisées par la fédération nationale des arts et sports urbains et se poursuivent jusqu’au 10 décembre prochain.

La ville de Yaoundé a abrité ce week-end la 2eme Edition du forum  »Notre futur » à l’institut français. Sous le thème  »S’ENGAGER », le projet coordonné par le Conseil pour le suivi des recommandations du Nouveau sommet France-Afrique en collaboration avec l’institut français du Cameroun et Celui de Paris a donné place à un débat sur les grands défis de demain tant en Europe qu’en Afrique afin de construire un lendemain durable.

L’association SHEROES a initié dimanche dernier, une marche sportive dans la ville aux 7 collines Yaoundé afin de dénoncer les violences faites aux femmes. Une action qui s’inscrit dans le cadre des 16 jours d’activisme contre les violences basées sur le genre.

Serge Bonny

- Publicité -