- Publicité -

Une centaine de professionnels de l’industrie musicale africaine et internationale se sont réunis et ont échangé du 11 au 14 octobre 2017 lors du Marché des musiques d’Afrique à Yaoundé.

Cette 9e édition s’est tenue sous le thème : « La coopération culturelle et échanges Sud-Sud : le cas du Maghreb et l’Afrique subsaharienne à travers la musique ». Placée cette année sous le haut patronage du chef de l’État, Paul Biya, cet événement culturel a tenu ses promesses sur quatre jours et a réussi sa programmation. Plus de 70 participants et 19 groupes de musique étaient repartis sur quatre sites : le monument de la Réunification, l’Institut Français du Cameroun, le Parallèle club et le Centre culturel camerounais. 

 

Hors mis les échanges et les différents partages entre les professionnels du domaine, les artistes et les musiciens, le public de la capitale politique Yaoundé a eu droit à des spectacles de haut vol de Papy Anza, Armand Biyag et Chrispo Epole. Les musiciens ont également gratifié le public à l’instar d’Ifrikiya d’Algérie, Ariband du Maroc et l’orchestre Kore de Segou du Mali. Tous ces artistes ont donné une dimension de leur talent à travers des shows et montrent bel et bien que le continent regorge de musiciens émergents. En plus, l’immense richesse culturelle du Cameroun a énormément frappé à l’œil et émerveillé les étrangers curieux de découvrir cette Afrique en miniature.

TNK.

- Publicité -