- Publicité -

Une exposition se déroule à Bonanjo (Douala) près de la piscine municipale en face de la poste centrale. Elle a débuté depuis le 02 février et s’achève le 15 février prochain. Cet espace s’est transformé en une mini foire marquée uniquement par des produits artisanaux. 

 

Plusieurs stands sont ouverts au public, les visiteurs curieux y font un tour pour découvrir les réalisations du savoir-faire camerounais. C’est une exposition artisanale, les oeuvres d’art et les objets sont fabriqués à base du matériel local par les fils et filles du bled. 

   

Il s’agit des perles, des colliers faits à partir des joyaux traditionnels, des ficelles et des coquilles. Tous ces ornements sont aussi parés sur des sandales et des chaussures ouvertes. Selon la « reine des perles, l’artisanat a témoigné « l’engouement du public vis-à-vis des produits artisanaux alors que ce n’était pas le cas auparavant. Nous constatons que les gens s’intéressent aux produits made in Cameroon« .

 

 Hormis les perles, nous pouvons aussi noter la présence des marques de vêtements des stylistes, quelques décorations et des sets de table. Une aubaine de mettre en avant les différentes créations uniques et singulières. L’aspect traditionnel est omniprésent, des vêtements locaux sont cousus à la main avec des tissus propres à chaque région du Cameroun. La sculpture n’est pas en reste, des objets de valeur sont fabriqués à base du bois et chaque objet sculpté est porteur d’un message. Ils représentent les réalités, les symboles et le quotidien des femmes africaines. Les produits destinés à la cuisson sont aussi mis en exergue. C’est le cas de plusieurs espèces d’épices pour les différentes sauces.

   

 Nous n’oublions pas les beurres et la poudre de cacao ; les huiles d’avocat et de coco. En dehors de leurs rôles nutritionnels, ils ont une portée thérapeutique. Des matériels et des produits de massage sont exposés au public, ainsi que des médicaments traditionnels destinés à la santé du corps. Des herbes de plantes, des feuilles essentielles pour le soulagement et la guérison. Des miels associés à certains remèdes de plantes sont aussi prisés. 

Cette exposition montre une fois de plus de quoi sont capables les artisans et les entrepreneurs camerounais et leur impact sur la culture et l’économie de leurs pays.

TNK

- Publicité -