- Publicité -

La première d’entre elles a été la victoire de l’équipe de la RD Congo face à celle du Nigeria, à Tunis. La RDC est en effet venue à bout 83-77. Le champion d’Afrique en titre plutôt maladroit au tir.
La large victoire 92-63 du Mali face à la Côte d’Ivoire : deux équipes éliminées avant le coup d’envoi a toutefois permis aux Nigérians de terminer en tête du groupe A, devant les « Léopards » 
Un sacré défi pour l’équipe de RDC à Tunis
Au prochain tour, les « Tigers » joueront donc contre les Camerounais, tombeurs des Rwandais 81-77 et deuxièmes au classement du groupe C.


Les Congolais quant à eux, auront le redoutable privilège de défier la sélection tunisienne devant son public, à Radès.
Déjà qualifiés, les Tunisiens ont laissé leurs remplaçants battre la Guinée (64-59) et achever cette phase de groupes sur un sans-faute.

Un sans-faute aussi pour le Sénégal
Trois victoires en trois matches, ce sont également les bilans du Sénégal et du Maroc, à Dakar, dans les groupes D et B.
Les Sénégalais ont tué tout suspense face au Mozambique, lors de leur dernière rencontre, en menant 38-18 à la pause. En seconde période, les « Lions de la Téranga » ont néanmoins poursuivi leur démonstration en guise d’au revoir à leurs supporters.

Premiers du groupe D, ils vont maintenant s’envoler pour Tunis où ils affronteront les Angolais, derniers qualifiés pour les quarts après leur succès face aux Centrafricains.
Le Maroc, l’autre surprise
L’équipe angolaise se contente de la deuxième du groupe B, derrière un surprenant Maroc qui s’est assuré la première place face à l’Ouganda (79-70).
Les Marocains joueront donc contre les Egyptiens, second du groupe après avoir assuré l’essentiel face à l’Afrique du Sud (70-51).

Yvan Ango.                      

- Publicité -