- Publicité -

Après les scandales de la miss Cameroun 2011 Sophie gnamgnouet, de la miss Cameroun 2017 julie cheugeu nguimfack et de sa 1re dauphine Audrey Aboula qui a récemment publié un ouvrage, de la miss régionale centre 2018 Georgine Mvondo, on a pas vu venir cette autre histoire de tricherie lors de l’élection de la miss Cameroun mais cette fois ci en direct que le coup à eu lieu c’est-à-dire lors du déroulement de la soirée.
D’après les révélations faite sur sa page Facebook, la dénommée Biloa Kounou candidate numéro 20 à l’élection Miss Cameroun aurait été retenue dans les coulisses et empêchée de monter sur scène par le président des membres du jury, Daniel Claude Abate lors de l’appel des 12 finalistes à l’élection où elle avait été appelée en 11ème position mais remplacée au dernier par la candidate numéro 19 Mlle Fouko Djeufack. Depuis lors son message publié sur ses comptes tourne en boucle et dit ceci : » Merci à tous de m’avoir soutenu. Bien évidemment mon numéro le 20 a été appelé pour le top 12 à l’élection Miss Cameroun, mais les membres du comité d’organisation m’ont empêché de sortir des backstages « .

Du coteau Comica c’est le silence radio après cette énième révélation de magouilles qui vient confirmer les doutes des camerounais quant-a la qualité et les valeurs défendues par cette institution.

Une question se pose, cette nouvelle affaire serait elle un signe prémonitoire pour un autre mandat trouble ?

Renée Moafembe.

- Publicité -