- Publicité -

Awu Sing Song fait parti de la nouvelle génération des chanteurs camerounais qui ambitionnent de révolutionner le Makossa, un rythme qui connait depuis des générations un franc succès. De son vrai nom Awuganyi Etiendem Nkemasong, c’est le 13 juillet 1995 dans la ville de Bamenda au Cameroun que celui qui enfile aujourd’hui le statut de chanteur, compositeur et multi-instrumentiste voit le jour.

Le déclic pour la musique se faisait déjà ressentir depuis son enfance lorsqu’il écoutait en permanence les chanteurs Bob Marley, Kotto Bass, Manu Dibango et même Petit pays. Des figures qui ont littéralement contribué à son attachement pour le Makossa mais, qui sera pour un moment battu en brèche par le RAP à la suite de sa raconte en 2012 avec Colby Jeffers un rappeur, maître de cérémonie,producteur de films de nationalité américaine avec qui ils forment le duo COLBY et AWU. Ils sortiront plus tard en 2013 les chansons « Paradigm » , « Change The World » « Don’t Quit »… un total de 8 titres.

Le duo se séparent en 2014 et AWU retourne à son premier amour en multipliant des efforts pour vendre son talent de chanteur plus loin et conquérir son pays le Cameroun et le reste du monde. Les titres, il les enchaînera entre 2014 et 2020, le plus captivant jusque là est sa collaborations autour du titre « Sidomina » avec le chanteur Stanley Enow et Tchak Me qui le dévoilement au grand Public.

Après quelques années de pause, le jeune de 26 ans aujourd’hui reviens sur la scène musicale avec un nouveau single « Mola » qui entend donner une nouvelle trajectoire à sa carrière : Celle de chanteur de Makossa fusion. Un rythme qu’il va à coup sûr s’étendre au delà du 237.

Sorti exactement le 3 septembre 2021 sous la houlette de la maison de production Deekay Housse, la chanson a connu la participation de l’arrangeur camerounais Phil bill. Ce chef d’œuvre « Mola » est une mise en bouche de l’album « Sounds Of Heritage » dont la sortie est prévue d’ici très peu de temps.

Serge Bonny

- Publicité -