- Publicité -

 »Il y’a une maladie humaine qui est très récurrente chez les hommes et beaucoup de femmes ne le savent pas LA SOCIOPATHIE… », c’est en ces termes que la chanteuse Camerounaise Mani Bella a tenu à marteler les signes des hommes susceptible de faire subir toutes sortes de violences à la gente féminine. Une dénonciation qui fait suite à la montée en puissance des cas de violences sur les femmes ces trois derniers mois sur le territoire Camerounais et particulièrement dans la ville de Douala.

Dans un texte qui date de ce 6 septembre 2021 et disponible sur son compte officiel Facebook, la voix d’or du Bikutsi et lauréate du prix  »chanson de l’année » en 2015 à la dixième édition des canal 2’or affirme que les hommes férus d’agressivité sont pour la plupart sinon tous extrêmement amoureux et peuvent ôter des vies pour cette raison. Bien plus, ces derniers ont un caractère d’égoïste ce qui est très souvent observable par la distanciation qu’ils infligent entre les proches de leurs compagnes et ces dernières lors de leur séquence de violence  »…il te monte contre tes amis et ta famille de tel sorte que tout le monde s’éloigne de toi, te déteste et te traite de mauvaise » souligne t-elle dans son argumentaire.

- Publicite -L'année scolaire aura du goût

l’Artiste qui a choisi de prêcher pour la conscientisation de la jeune fille depuis la sortie de son titre  »Voeu de chasteté » en début d’année 2021, évoque la seconde étape de ces bourreaux qui, cette fois consiste à voiler les yeux des victimes par un amour démesuré, jonché d’extrême jalousie qui non seulement empiète sur la psychologie des proies mais bien plus tend à déstabiliser l’entourage face à un quelconque recourt à la justice ‘‘…Il n’a aucun respect pour des personnes qui s’introduisent dans votre relation soit pour lui faire des reproches ou pour lui prodiguer des conseils. il peut les insulter et les exposer en public disant que vous couchez ensemble ».

Violences Conjugales, violences sur les femmes, une pilule difficile à avaler pour Mani Bella et quelques femmes du showbiz à l’exemple de l’animatrice Solange Kiki Beyala, Minou Chrystal qui s’insurgent face à une telle barbarie à l’aube de la célébration le 25 novembre prochain de la journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes.

Serge Bonny

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici