- Publicité -

Né le 10 juin 1996 à Yaoundé, FABOU NGAHA STEPHANE JUNIOR est un artiste plasticien qui tient le pinceau avec la bouche pour réaliser de belles toiles à huile. Il ne le fait pas par simple volonté ou plaisir mais parce qu’il ne peut utiliser ses mains comme la plupart de ses collègues. En effet, FABOU Stéphane est un handicapé manuel depuis sa naissance et a trouvé comme palliatif sa bouche. C’est d’ailleurs grâce à cette partie de son corps et parfois à l’aide des pieds qu’il effectue la plus part de ses actions comme écrire, porter le plat, se servir dans la marmite, manipuler le téléphone portable et bien d’autres.

Même si Stéphane a poussé son premier cri dans la région du Centre Cameroun, il est cependant originaire de l’Ouest et plus précisément de Bagangté dans le département du Ndé. Curieusement il n’a jamais suivie une formation en peinture et pourtant il nous livre de magnifiques tableaux, tout naturellement, malgré le fait qu’il a arrêté ses études au CM2. C’est à l’âge de 5 ans alors qu’il n’est même pas encore écolier qu’il dessine sur une feuille pour la première fois avec sa bouche. Il est encouragé très tôt par sa mère qui a vu en lui un être exceptionnel malgré son handicap. Il assiste à un atelier de peinture à Yaoundé et empreinte le matériel de BASKAI (un peintre professionnel) pour s’essayer sur une vraie toile. Le résultat est tout simplement époustouflant. C’est ainsi qu’à l’âge de 5 ans, il est connu par plusieurs peintres de la ville et est surnommé  » l’Artiste « . Aujourd’hui ça fait 20 ans qu’il exerce son art. Le 10 Mars 2021, il a été invité par le Ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’économie sociale et de l’artisanat, Monsieur Achille BASSILEKIN III à l’exposition au village artisanal de l’Ouest.

- Publicite -L'année scolaire aura du goût

Dessiner et peindre avec la bouche, et ceci de manière naturelle relève d’un mystère pour Stéphane. Il se dit se poser beaucoup de questions à ce sujet et en fin de compte attribut cet exploit à un Esprit Divin. Toutefois, il est fier de tout ce qu’il accompli au jour le jour et souhaite à travers son parcours pousser les autres handicapés à croire en eux, ainsi qu’à Dieu qui n’abandonne jamais ses enfants.

Stéphane FABOU éprouve pas mal de difficultés au quotidien, notamment le coût élevé du matériel de travail et le faible taux de vente de ses travaux entre autres. Autant de problèmes qui auraient pu pousser Stéphane à abandonner et pourtant il garde la tête haute et n’a nullement l’intention de se laisser faire. Au moment de la rédaction de cet article, il désire avoir un lieu approprié pour exposer ses œuvres. Son optimisme et sa persévérance lui permettront certainement d’atteindre tous ses objectifs actuels et ceux à venir. Courage Stéphane.

Lafleur MBOUGNIA

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici