- Publicité -

Les Africains ne cesseront jamais de nous surprendre par leurs inventions. Dans un contexte marqué par les avancées technologiques et scientifiques dans le monde, ceux-ci s’imposent avec leurs propres créations et ce de la plus belle des manières. Frank Darko est un jeune ghanéen qui a mis sur pied un vélo qui flotte sur les eaux. Ce vélo porte le nom de TRIFAD : TRI parce qu’il possède trois flotteurs et FAD les initiales du nom de son créateur : Frank Ankomah Darko.

Frank est avant tout un amoureux de la science et de la technologie. Après  avoir regardé un documentaire à la télévision présentant des enfants  contraints d’aller à l’école à la nage,  il fut choqué et a  décidé de trouver une solution pour résoudre ce problème crustial. Le TRIFAD voit donc le jour grâce à un investissement de 55.000 FCFA environs. Il est construit avec du liège et de l’aluminium.  Il se compose à la base d’un vélo équipé d’un moteur rotatif. Les roues flottant ont été remplacées par du bois flottant, du type utilisé pour les bateaux. Toutes ces pièces détachées sont facilement accessibles au Ghana et dans d’autres pays en voie de développement. Son invention est donc pratique et durable.

- Publicite -L'année scolaire aura du goût

A sa création en 2018, le vélo aquatique est au stade du prototype, mais le jeune ghanéen artiste designer de formation compte l’améliorer à l’avenir, ce qu’il a d’ailleurs fait par la suite.  Après avoir testé son vélo flottant sur l’eau dans sa ville natale, Takoradi au Ghana, les ghanéen ont été fortement séduit. A l’Université Technique de Takoradi (TTU) où il est étudiant, l’inventeur est devenu l’objet de curiosité tant auprès de ses camarades que pour le corps enseignant. Par ailleurs, il a reçu plusieurs prix pour son génie à l’instar du prix d’Excellence de l’Innovation 2020 au « Western Regional Business ». Il est nominé au « Youth Excellence Awards 2020 » dans la catégorie « Entrepreneur montant de l’année », et également nominé au «  Ghana’s Best Inventor » en mai 2021. A ce jour, les enfants profitent pleinement de ce vélo flottant adapté pour eux.

Rappelons qu’en  2020, Frank Darko conçoit une nouvelle invention, cette fois ci pour aider les agents d’entretien des lieux publics. Il s’agit d’un vélo de balayage qui fonctionne sans carburant et qui est équipé d’un bac à ordures, de balais et d’une pelle à l’arrière pour faciliter le ramassage et le transport des déchets. Le jeune entrepreneur a remarqué que dans les zones urbaines et péri urbaines du Ghana, jusqu’à 3000 tonnes d’ordures sont parfois produites en journées. Ce qui rend le nettoyage pénible pour les structures d’assainissements. C’est clair qu’avec ce vélo, résultat de cinq mois de dur labeur, le temps de collecte des déchets est réduit et le travail facilité.

En somme, Frank Darko fait partie des jeunes dont l’Afrique a besoin pour émerger. Ces jeunes qui apportent une valeur ajouté à notre existence et un plus à la commodité africaine. Il ne reste plus qu’à encourager nos génies afin d’aller plus loin.

Lafleur MBOUGNIA ( Stagiaire )

- Publicité -

44 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici