- Publicité -

Cysoul, la nouvelle pépite de la chanson Camerounaise fait des choux gras sur les réseaux sociaux non pas pour son talent d’excellent chanteur mais plutôt pour son nouveau tatouage que les internautes réfutent pour diverses raisons.

Dans la soirée du 24 juillet 2021, l’un des artistes du label Universal music Africa a présenté au monde sa toute première scarification faite sur sa poitrine. Celle-ci est une tête africaine très en vue à l’ouest du Cameroun.

- Publicite -L'année scolaire aura du goût

Soumis à l’appréciation du public, le tatouage de cysoul serait mal perçu par bon nombre d’internautes au regard de leurs commentaires.

 »Cysoul moon nnam ton style suffit déjà, n’en rajoute pas avec les tatouages et autres »,  »Vraiment tu chantes bien et pas besoin de rajouter des trucs à ton corps » ou encore ‘‘C’est la folie de grandeur qui te dérange » Peut-on lire sur la page Facebook Cysoul.

L’auteur du titre  »Charlene » estime avoir été choqué par ces réactions d’internautes et déclare : ‘‘Il faut arrêter d’avoir des superstitions, la scarification fait partie des traditions africaines, le blindage également existe dans les tribus du Cameroun…c’est pas quelque chose de tabou ».

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=536506697549603&id=100044441139253

Il a certes raison dans sa démarche à vouloir pérenniser les traditions africaines mais ne devrait-il pas méditer sur ce conseil d’une internaute?  »Levitique 19:28
VOUS NE FEREZ POINT D’INCISIONS DANS VOTRE CHAIR POUR UN MORT ET VOUS N’IMPRIMEREZ POINT DE FIGURE SUR VOUS, JE SUIS L’ÉTERNEL »
.

Serge Bonny

- Publicité -

64 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici