- Publicité -

Dans un contexte marqué par la  prévalence des produits de défrisage sur le marché camerounais et africain en général, nombreuses sont celles qui ont dit « stop » aux cheveux crépus. Avec désormais des cheveux plus souples et maniables, ces camerounaises se permettent de faire des coiffures qui s’apparentent mieux à celles des occidentaux. Cependant il y’en a des peoples du vert rouge jaune qui ont choisi malgré tout de garder leurs cheveux nappy. Voici notre top 5 !

5- Sandrine Nnanga

- Publicite -

La  douce voix est une adepte des mèches, ce qui lui permet de faire constamment des  « rastas » aux couleurs variantes en fonction de ses humeurs. Toutefois elle conserve ses cheveux naturels et les expose même souvent sous les feux des projecteurs, avec un sourire unique.

4-  RINYU

Native de Koutaba à l’Ouest Cameroun, Rinyu apparait dans la scène musicale avec son style phare : les locks. A ses débuts elle était fan des locks courts mais il y’a peu elle a intégré les locks moyens  qui lui vont aussi à merveilles. Cette coupe ne pouvait pas être aussi jolie si ce n’était à la base avec des cheveux naturels

3- Lydol la slameuse

Contrairement à Rinyu, Lydol n’opte que pour les locks assez longs, et ce depuis qu’elle est star ! Elle est considérée comme une promotrice de ce style qui nous rappelle Bob Marley. Avec elle, le nappyisme est assuré

2- Sanzy Viany

Vous verrez régulièrement Sanzy Viany avec soit une touffe de cheveux parfois entourée d’un foulard, soit une tète totalement recouverte. Elle est fan de l’afro et par conséquent ses cheveux crépus valent de l’or à ses yeux.

1-Kareyce Fotso

Kareyce Fotso est le plus naturelle possible dans toutes ses coiffures. Très souvent elle ne coiffe que ses cheveux.  Vous la verrez parfois  avec du fil, comme à la traditionnelle, et lorsqu’il lui arrive même d’utiliser une mèche, elle conserve la couleur noire.

De manière générale au Cameroun, on observe depuis peu un retour aux sources avec la montée du nappyisme, ce courant de pensée qui prône l’acceptation et la prise en charge  des cheveux naturels. Les partisans de cette idéologie mettent en avant ses avantages que sont : la protection vis-à-vis des produits chimiques que contiennent les défrisants, l’affirmation de soi et le coté moins économique des coiffures nappy. Ces coiffures  sont en vogue en ce moment. À cette allure, la balance pourrait être renversée dans les années à venir.

 Lafleur MBOUGNIA ( Stagiaire )

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici