- Publicité -

Greffes perruviennes, brésiliennes, naturelles, Indiennes, perruques, extensions, les femmes ont de nos jours une pléthore d’options pour renchérir leur beauté. Aujourd’hui décoré plus ou moins en règle, on ne fait plus un pas dans la rue, sans apercevoir filles et femmes les arborer. Ne dit-on pas souvent qu’il n’ y a pas de règle sans exception? Elles le confirment d’ailleurs, ces célébrités féminines qui ont opté pour une coiffure à la boule à zéro,  »kongolibon » dans le jargon Camerounais.

Dans un entretien exclusif accordé à LAURA DAVE MEDIA, Mirya BIKA’A, Marie-Noëlle GRAOBE et Aïcha SOL révèlent le mystère.

- Publicite -

Pour l’actrice et chanteuse Mirya BIKA’A, le mystère est loin d’être gai.
Elle explique :

 » En réalité, c’est pas une coiffure arborée de plein gré. Tout est parti du problème de ma fille autiste. Je me disais que je ne lui donnais pas assez de mon temps, je pensais à ma coiffure. Du coup, j’ai commencé à couper mes cheveux très courts pour ne plus passer assez de temps au salon, jusqu’au jour où mon coiffeur par mégarde m’a fait des traçages qui ne me plaisaient pas et j’ai demandé qu’il me fasse la boule à zéro ».

Comme un destin qui s’accomplit, Mirya dit se retrouver dans cette coiffure :

 » J’aime bien être unique, je pense que je me suis retrouvée avec cette coiffure »

À côté de ce que pensent plusieurs, Mirya fait languir les hommes grâce à cette coupe qui lui coûte 1000f renouvellée toutes les deux semaines :

les hommes me disent:
 » [rires] tu es jolie ma chérie, Voici les vraies femmes, tu es moins chère ma chérie ».

L’internationale mannequin Marie-Noëlle GRAOBE pour sa part dit ne pas fournir grand effort pour se sentir belle:

 » La transparence n’a pas peur de se dévoiler telle qu’elle est, non seulement je me sens particulière avec ma coiffure mais je me sens également belle à tout moment sans fournir d’efforts particuliers »

Une beauté qui ne laisse pas les hommes insensibles nous révèle t’elle :

Les hommes me disent très souvent
 » tu sors de l’ordinaire »  » ta beauté ne passe pas inaperçue ».

Pour clôturer avec ce sujet, nous nous sommes également rapprochés de la présentatrice TV Aïcha SOL qui, en plus de sa boule à zéro, y a ajouté une crête qui ne cache aucun mystère nous avoue t’elle:

 » il n’ y a aucun mystère derrière ma boule à zéro » .
Tout au contraire, du haut de ses 1m80, il en est un pour les hommes :

 »Pour les hommes je suis un mystère, mon tempérament chaud plus mon look les fait peur [rires]. Avec le temps je les comprends ».

Au finish, l’on peut retenir que les goûts et les couleurs demeurent relatifs.

Ève-Pérec N.BEHALAL.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici