- Publicité -

Alors que la dernière actualité sur la polygamie continue de battre son plein dans la Presse, les chapallo, sur la toile et autres plateformes, votre magazine LAURA DAVE MEDIA s’est rapproché des hommes de médias, artistes et acteurs Camerounais. Objectif, recueillir leur avis sur ce système matrimonial quasiment propre à l’Afrique.

Pour le journaliste Bruno BIDJANG en service à la Tour de Nsam Vision 4,
ce système marital est bien loin de l’aguicher:

- Publicite -

 » Sincèrement, je suis opposé à la polygamie. En tant que bantou, la polygamie est encrée dans nos traditions, les africains l’ont toujours considéré comme étant le fondement de la famille. Je pense qu’elle est une source de discorde au sein de la famille. Je n’ai pas assez de cran , assez de charisme pour gérer un certain nombre de problème au sein de la famille… je suis radicalement opposé à la polygamie ». déclare t-il.

À l’endroit des femmes qui sont contre la polygamie
Bruno BIDJANG conseille de Rester focalisées sur leurs objectifs, puisque selon lui, on ne sait jamais où le bonheur se trouve.

Pour un autre homme de média en l’occurrence
Junior HAUSSIN journaliste, présentateur du 13H sur la chaîne verte Canal2 international et écrivain, la polygamie reste et demeure un leg ancestral qui mérite d’être perpétué:

 » En tant que grand bantou et surtout fils de l’ouest, la polygamie est une bonne chose pour l’homme et également pour la femme bantoue. Elle fait partie des traditions bamiléké et africaines. L’homme qui peut avoir plusieurs femmes n’est pas un péché mais il serait un si au contraire l’on renie la polygamie et s’attache à la monogamie et entretient d’autres relations hors mariage.
C’est normal, suivons la tradition ! »
dit il, en laissant entendre qu’il serait lui-même prêt à signer sous ce système :

« je veux signer sous le système polygamique je ne le cache pas. C’est un choix. Mais c’est une signature qui tiendra compte du partenaire. Pour rien au monde je ne me retrouverai dans un mariage où j’aurais signé monogamie. »

Pour clôturer la séquence avec les hommes medias, le présentateur du 10-12 le Zénith sur Équinoxe Télévision Michel NGATCHOU s’est aussi preté à nos questions.
De ce qu’il pense de la polygamie,
Michel NGACHOU est très clair:

 » La polygamie est une très bonne chose, elle permet à toutes nos femmes d’être dans un foyer, d’être occupées par un homme et de pérenniser dans la mesure du possible l’espèce humaine. Quand on est polygame, au lieu d’avoir des femmes qui sont dans la rue et qui vont distraire d’autres foyers, il vaut mieux que les hommes fassent tout pour les garder. »
Le chroniqueur motive sa déclaration pour un souci de sécurité:

 » Elle permet à mon humble avis de sécuriser les femmes , de leurs donner un statut de femme mariée. Que de les laisser déranger d’autres foyers. »
Tout de même, l’homme de média serait bien loin de devenir lui même polygame:

 » je ne valide pas l’approche d’être polygame, tout simplement parce-que j’ai des projets de vie. Je ne veux pas avoir des maux de tête. Je connais des gens qui viennent me voir à la télévision pour m’exposer les problèmes occasionnés par la polygamie. Finalement on se rend bien compte que les seules bonnes choses que la polygamie apportent ce sont les enfants. Pour le moment je suis avec une femme , je ne saurais me prononcer si je serais polygame ou pas. »

Du côté des artistes musiciens, les avis sont également mitigés.
Le musicien Dynastie le tigre par exemple est favorable à la pratique:

« En tant que bantou, la polygamie est une bonne chose, mais il faut différencier le bantou classique au moderne. À l’époque de nos ancêtres, la polygamie était une richesse et aujourd’hui, il faut être riche pour être Polygame parce-qu’en l’absence de l’homme naissent des conflits. »


L’auteur du titre à succès  »joue moi le menjang » va plus loin en établissant la différence entre deux terminologies:
 » il ne faut non plus confondre signer Polygamie et être Polygame. Ça ne me gène pas de signer, mais être Polygame je ne suis pas là. »

Pour celles des femmes mariées sous ce système,
Dynastie le tigre dit  »respecter leur choix. »

Pour le rappeur Ténor:

« Bantou ou pas, le plus important est que c’est un choix et il y a des gens qui vivent avec ça et sont heureux… moi personnellement non. Ça ne fait pas partie de mes aspirations ».

La parole à également été donnée aux acteurs du cinéma. Pour la star de la web série  »Les Tchai-Kai », Tchakouté, derrière grand homme,se cache une grande femme :

 » Au 21e siècle où la lumière a éclairé les zones d’ombre, l’homme n’a plus besoin d’être Polygame pour avoir une grande progéniture. Celui qui aime sa femme elle oui donnera non seulement une progéniture nombreuse mais elle le respectera et fera de lui l’homme le plus riche »
Le chéri d’emy Dany révèle être un coeur à prendre, mais croyez moi je ne vais pas signer Polygamie.

En définitive, on peut noter que les peoples Camerounais reconnaissent l’africainité de ce système bien que pour la majeure partie, ils ne sont pas prêts à s’y engager.

Ève-Pérec N.BEHALAL.

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. J’ai beaucoup aimé l’article qui est plutôt très intéressant ,mais certains disent qu’ils pourraient signe mais je sont pas polygame.pour moi c’est pas logique où tu ‘l’es et tu signes en pour,ou tu ne l’es un pas et tu signe pas ceux qui disent le contraire c’est juste qu’ils veulent pouvoir trompés leurs femmes sous prétexte que…

    Moi perso je ne signerai jamais pour ce régime.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici