- Publicité -

Invité pour une interview diffusée sur les antennes de La télévision du monde (LTM TV), le tenant du titre de la chanson camerounaise depuis 1987 Alexandre Adolphe Moundi de son nom d’artiste Petit Pays a fait une déclaration dans laquelle il critiquait le manque d’éducation de son confrère le chanteur Longuè Longuè en ces termes :  »… Longuè Longuè c’est mon petit que j’aime bien…la peine est encore là, je peux lui serrer la main dans dix ans, ils sont encore rester mal élevé, ils sont encore dans le stade de manque d’éducation… » a-t-il fait savoir au micro de la reine Dinaly et de Charles fils Elanguè.

Une Sortie fracassante qui en peu de temps sonna le glas d’une tirade entre ce dernier et Longuè Longuè ceci lors d’un direct sur Facebook il y’a moins d’une semaine.

- Publicite -

Dans ce qui peut être considéré comme un droit de réponse, le lauréat du concours de la chanson Mutzig affirme  »… Je n’envie pas petit pays et mon rêve n’est pas de le saluer, qu’il arrête de dire que les gens sont mal élevé. S’il était bien élevé, il s’exprimerait bien en français…les autres n’ont pas le niveau pour répondre mais moi Oui!!! ». il estime par Ricochet que petit pays aurait boycotté et manqué d’estime pendant ses moments de détresse en France et réfute en même temps les différentes propositions musicales du grand maître Rabba Rabbi estimant ne pas être fan de celui-ci. Bien plus, Longuè Longuè pense que l’état fragile de petit pays en ce moment est le résultat de son manque d’altruisme.

Serge Bonny

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici