- Publicité -

Une heure et dix sept minutes, c’est le temps qu’il a fallu pour la projection le mardi 11 mai 2021 à l’Institut français du Cameroun antenne de Douala du film  »Africa Mia » qui étale avec aisance et beaucoup d’émotions l’histoire et le parcours alléchant du premier groupe Africain Afro-cubain dénommé  »les Maravillas de Mali » composé essentiellement de jeunes étudiants de nationalité Malienne.

Réalisé par le producteur de musique français Richard Minier et Édouard Salier Graphiste/Designer Français après 18 années d’enquêtes dans les profondeurs de Bamako la capitale Malienne et de la côte d’ivoire. C’est en 1999 lors d’une balade dans les maquis de Bamako que Richard Minier fait la rencontre de Dramane Coulibaly un flutiste qui lui parle du groupe puisqu’ayant séjourner de ce côté dans les années soixante.

- Publicite -L'année scolaire aura du goût

De ville en ville, ils parcourent aux côtés de Bah Tapo, Aliou Traoré et Boucana Maïga (Les seuls vivants du groupe) dans le but de retracer la vie et l’histoire autour de ces 10 jeunes maliens originaire de six régions qui se retrouvent dans la Havane de Casto à Cuba afin d’étudier la musique sur invitation du gouvernement cubain en 1964, soit 4 années après l’indépendance du Mali. Le destin jouera en leur faveur en 1965 date de création du groupe sous le nom  »Las Maravillas de Mali » en hommage au groupe cubain  »las Maravillas de Florida », ils vont conquérir le reste du monde, mais avant de vivre la gloire le groupe sera heurté aux préjugés et le regard exotique des cubains par rapport à l’Afrique qu’ils trouvent être une forêt ou ne vit que des animaux.

Leur succès retentit après la sortie en 1967 du tube ‘‘Rendez-vous chez fatima », une chanson qui mêle à la fois les sonorités cubaines et celles propres au Mali, en plus de celà, le titre est chanté en Espagnol, Français et même en Bambara. Plus qu’une symbolique des années d’espoirs post-colonialiste et de socialisme a l’africaine sous la conduite de Sékou Touré ou encore Patrice Lumumba, il devient numéro un dans les plus grandes villes francophones.

Malgré ses efforts, Richard Minier et sa troupe ne réussiront pas à reconstituer le groupe bien que, l’un de ses pères fondateurs et chef d’orchestre Boucana Maïga fera en 2016 soit 50 ans après un nouveau voyage a la Havane dans le but d’écrire des partitions et enregistrer au studio Egrem quelques chansons du groupe qu’il aura fondé à ses 16 ans puis, Boucana Maïga donnera une autre version au titre  »Rendez-vous chez fatima », cette fois-ci aux côtés du chanteur et Instrumentiste Guinéen Mory Kante, une Idée de Richard Minier en mémoire de ses compères décédés.

Le film documentaire  »Africa Mia » dont la distribution a démarré le 21 mai 2021 sera diffusé à l’Institut français les dimanches 23 et 30 mai 2021.

Serge Bonny

- Publicité -

38 Commentaires

  1. Please let me know if you’re looking for a author for your weblog.
    You have some really good posts and I believe I would be a
    good asset. If you ever want to take some of the load off,
    I’d absolutely love to write some material for your blog in exchange for a link back to
    mine. Please blast me an email if interested.
    Cheers!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici