- Publicité -

En présence des représentantes des Ministères de la faune et de la forêt, de la promotion de la femme et de la famille ; de la Directrice du groupement de la filiale de Bois au Cameroun ; du Directeur régional du CIRAD, de la presse et de plusieurs invités, il s’est tenu le vendredi 26 mars dernier dans l’espace jeunesse de l’institut français du Cameroun antenne de Douala un vernissage de l’exposition : L’avenir des forêts est entre vos mains.

Lancée à Yaoundé en févier dernier, cette exposition poursuit son chemin à Douala à travers la qualité du travail du CIRAD ( Centre de Coopération International en Recherche Agronomique pour le Développement).
L’exposition  »L’avenir des Forêts » permet de rendre visible et intelligible pour le plus grand nombre l’écriture du sujet complexe et à mettre en lumière les accrues au niveau régional dans le secteur forêt environnement.

- Publicite -L'année scolaire aura du goût

Une exposition teintée par la contribution du projet R2FAC (Réseau de Recherche sur les Forêts d’Afrique Centrale) qui tend à améliorer l’emploiabilité et la qualification des acteurs de la filière forêt bois au Cameroun, Gabon, Congo Brazzaville et République centrafricaine ; quatre pays qui font partie de la direction régionale de l’Afrique Centrale. Il tend aussi à la mise en place d’un dispositif opérationnel d’amélioration des compétences en s’appuyant sur les institutions de formation et d’un tissu de grandes entreprises, PME et artisans.
Ce projet s’articule autour de 3 axes principaux :
Tout d’abord, il s’appuie au secteur privé de la filière forêt bois ( entreprises, groupements ou syndicats professionnels) afin d’assurer un plaidoyer pour le renforcement de la fonction formation au sein des structures ;
Ensuite, il concerne le déploiement d’une offre de formations continues de qualité portée par les institutions de formation en Afrique centrale ;
Enfin, il touche de la réflexion sur les conditions de pérennisation institutionnelle et financière de la formation continue de la filière en lien avec les dynamiques régionales et nationales.

À hauteur d’un montant de 5 millions d’euros, une convention a été signée en févier 2020 quant à l’implémentation de ces activités sus visées malgré la situation sanitaire, vérifiée par cette exposition et se poursuivra par un film diffusé mercredi prochain qui va magnifier la richesse que représente nos forêts et qui sera clôturé par un débat.

Ève-pérec N.BEHALAL.

- Publicité -

68 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici