- Publicité -

Au pays des symphonies et de la mélodie, Charlotte Dipanda est la reine et son appréhension multidimensionnel sur les thématiques autour de l’amour fait de sa musique un goût attrayant et un élément essentiel à la séduction. En effet, elle a livré le vidéoclip de la chanson « L’ombre d’une autre » (extrait de son nouvel album « CD »), une musique qui met en lumière le mystère sournois masculin et la victimisation de la gente féminine partagée au sein d’un couple.

L’ombre d’une autre : l’attitude de la femme forte.

La musique mise en avant par Charlotte Dipanda s’érige comme une lueur d’espoir pour la femme : un être fort qui a le pouvoir de refuser d’être l’ombre d’une au sein d’un couple. Une femme courageuse qui refuse d’être prise au piège de l’infidélité et du scandale causés par les déboires du sexe opposé. En plus, Charlotte se présente comme la panacée qui guérit et cicatrise les blessures infligées par l’infidélité et la sournoiserie.

Pourquoi Charlotte ne déçoit pas ?

Elle maintient le cap et son genou ne fléchit point durant son trajet et ce parcours parsemé d’embûches. En outre, le nouvel album « CD » est l’exemple palpable que Charlotte Dipanda a gagné en maturité d’où sa musique s’élève comme l’art le mieux partagé au monde. Une maturité qui se perçoit au niveau de son timbre vocal, véritable accroche et le pouvoir de sa mélodie faisant de ses chansons, un succès qui la positionne comme la meilleure artiste féminine camerounaise et l’une des best du continent africain.

                                                TNK

- Publicité -