- Publicité -

De 2004 à 2021, Lady Ponce a crevé le petit écran et enchanté les amoureux de musique au travers de son amour et talent indéfectible pour la chanson encore plus son rythme fétiche le Bikutsi qui, à l’époque n’avait pour tête féminine que la reine mère K-tino.

De son vrai nom Adèle Ruffine Ngono, Lady Ponce née le 24 juillet 1982 est originaire du groupe Ewondo au centre de son pays le Cameroun. Durant son enfance, c’est grâce à sa défunte mère qu’elle flirt avec la musique dans des chorales, réseaux d’associations et en devient plutard folle amoureuse après le décès à 16 ans de sa génitrice.

- Publicite -L'année scolaire aura du goût

Influencée par Anne Marie Nzie, Sally Nyollo et K-tino, elle décide de se faire une carrière en effectuant des animations dans quelques cabarets de la capitale politique de son pays. Entre travail et détermination la nouvelle star du Bikutsi d’aujourd’hui a livré en 2006 son premier album  »Le ventre » dans lequel elle réussit à faire baver les mélomanes par la richesse de ses textes, mais également les chorégraphies et instruments dont elle seule détient le secret. Le videogramme diffusé en boucle sur tous les médias est un véritable succès… voilà que sonne les premières heures gloire de la chanteuse.

Elle ne s’arrête pas en si bon chemin et offre en 2009 son deuxième album  »Confession » dans lequel on retrouve les titre  » Trahison « ,  »Témoignages », alors que son public n’a pas terminé de savourer le précédent, qu’elle revient un an après avec sa  » Bombe Atomique » et deux ans plutard  » Loi du talion » un troisième album en tant que figure de la célèbre maison de production JPS dirigée par le regretté mémoire Jean-Pierre Saah. Avec cet album, Lady Ponce fait parler d’elle au travers de son style qui avait défrayé la chronique puisque très provocateur par l’opinion publique.

Lady Ponce marque une pause de trois ans et revient non plus comme figure de JPS mais, cette fois au sein de NAR production donc elle est la dirigeante et livre successivement les albums  »Bain de soins »,  » Patrimoine » et « Suprême » le dernier en date.

Lady Ponce et son lot de récompenses fruit de belles collaborations.

Grâce à son talent qui n’est plus à démontrer, Lady Ponce à décrocher plusieurs prix aussi bien sur le plan national qu’international notamment aux Kora en 2012 de la meilleure artiste féminine d’Afrique Centrale, où encore ses multiples prix rafles aux Canal2 ‘or.

Elle a également collaboré avec des artistes de renom à l’instar de Koffi Olomide, le groupe X-maleya, Dora Decca, Richard Amougou, Magasco et bien d’autres.

L’après carrière déjà assurée…

La Diva de la chanson Camerounaise sous les feux des projecteurs après de nombreux scandales fait peau neuve et a présenté il y’a peu son nouveau visage : Celui de la femme entrepreneure, car désormais responsable de  »Planète Ponce », un cadre de divertissement situé à Messamedongo dans la ville de Yaoundé, offrant à sa cliente un restaurant, un salon de beauté, une salle de sport et un cabaret qui propose des sonorités 100% live.

Modèle de Réussite pour Beaucoup, Lady Ponce a su affûter ses armes depuis des années.

Serge Bonny

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici