- Publicité -

Avec beaucoup de peine le communicateur de nationalité Camerounaise Robinson Piffo revient 5ans après sur son droit de reponse au sujet de la disparition du Lauréat de la toute première édition de la compétition de chant  »Star2demain » diffusée sur canal2 international.

Rencontre entre les deux hommes.

Nous sommes en 2016, alors qu’encore étudiant et par ailleur animateur du côté de Yaoundé Robinson Piffo déclare avoir été contacté par le réalisateur de videogramme Fabien Nguemo au sujet du tournage du videogramme  »Ebolo », dernier son du chanteur Achalle avant sa disparition mais également pour une collaboration comme Manager du jeune artiste. une proposition qu’il accepte.

Robinson affirme  » Je suis allé en Nkolbisson pour le tournage et c’était ma première et ma dernière fois de voir Achalle.. Quand on a fini le tournage, nous avons échangé nos numéros et il m’a dit qu’il retourne en Guinée Équatoriale parce que, pour ceux qui ne le savent pas il était le gérant de l’un des plus grands cabaret de la Guinée… » c’est qui les liais, une relation professionnelle entre Manager et artiste qui se limitait sur le réseau social wathsap.

L’annonce et le déclic de la controverse autour du décès d’Achalle.

C’est par le biais des proches que Piffo apprend la disparition de son collaborateur puis vont s’en suivre une série d’accusations de la génitrice du disparu mêttant en scène des personnalités du show biz et des autorités comme acteurs du décès de son fils. Le communicateur et Manager du chanteur Robinson Piffo s’est senti en danger à cette époque et a tenu à éclairer le public après une vidéo publiée le 31 juillet 2016 sur le réseau social Youtube.

Pointé du doigt aujourd’hui d’être à l’origine de la mort de ce dernier il parle de son calvaire  »Je n’en veux plus de cette histoire, dès qu’on le visage de Piffo on me sort les histoire avec Achalle. J’entre dans un bureau on dit que c’est toi qui a tué Achalle.. Ne mélangez pas tous le monde aux homosexuel ».

En 22 minutes et 21 secondes, Robinson Piffo clame son innocence sur cet épisode donc il souhaite définitivement tourné la page « Je ne parlerai plus jamais de ça »

Serge Bonny

- Publicité -