- Publicité -

 » Cette équipe doit évoluer ensemble »,  » ces enfants redorerons le blason du football Camerounais »; C’est entre autres ce que l’on peut lire sur les réseaux sociaux depuis la 3e victoire d’affilée des bébés lions le samedi 20 février dernier.

Avec à leur tête l’entraîneur Christophe OUSMANOU, l’équipe de football des moins de 20 cicatrice la plaie qui était encore beante dûe à la chute des lions A’ à la Demi finale lors du Championnat D’Afrique des Nations CAMEROUN 2020.

- Publicite -

Qualifiés pour la Coupe d’Afrique des Nations en Mauritanie, les bébés lions ont effectué des stages préparatoires dans divers pays d’Afrique afin de mettre toutes les chances de leur côté, ce qui marche jusqu’ici.

Le 12 février dernier, le Cameroun a communiqué la liste de 27 joueurs retenus pour défendre ses couleurs en Mauritanie dans laquelle on retrouve:

03 gardiens de buts
08 défenseurs
09 milieux
07 attaquants

Dont 19 joueurs
Issus des clubs locaux à l’instar de Coton Sport de Garoua, Dragon de Yaoundé, Apejes de Mfou, Fauve Azur de Yaoundé, Eding sport de la Lekié, Fondation Tafi, Djiko de Bandjoun et aussi de 8 joueurs de clubs étrangers.

Parmi ces joueurs évoluant hors du Cameroun, on note la présence du fils du légendaire Samuel ETO’O : Étienne ETO’O PINEDA.
Privé du mondial des U17 en 2019 en raison d’un décret présidentiel interdisant la sélection de jeunes expatriés en U15 et U17 au Cameroun, le petit ETO’O âgé de 18 ans et attaquant du Réal Oviedo en Espagne, pays d’origine de sa mère sera finalement appellé en sélection pour rugir comme le lionceau qu’il est.
Comme lui, Enzo TCHATO, défenseur chez les jeunes de Montpellier en France, et fils de l’ancien lion indomptable Bill TCHATO.

Évoluant dans la poule A avec l’Uganda, le Mozambique et la Mauritanie pays hôte, les lionceaux ont ouverts cette édition de la CAN face à ce dernier le dimanche 14 février 2021 en le battant 1 but à 0, une réalisation de junior JANG SUNDAY.
Victoire qui a attiré les regards du 12e joueur sur eux.

Revenus sur la scène le mercredi 17 Février face à l’Uganda lors de la 2e journée de poule, junior Jang SUNDAY à nouveau permettra à son pays d’être le tout premier à être qualifié en 1/4 de finale en inscrivant le seul but de la partie à la 32′.
Une seconde victoire qui viendra réconforter les amoureux de football Camerounais.

Le 19 Février dernier, les bébés lions bien que déjà qualifiés, ont offert une excellente performance au plus grand plaisir des Camerounais.
Face à l’équipe du Mozambique, les lionceaux feront trembler les filets de l’équipe adverse à quatre reprises grâce à un ETO’O (Étienne PINEDA) auteur d’un doublé sur un coup franc à la 7e minute, d’un pénalty à la 45’+3 et d’une passe décisive ayant abouti au but de son coéquipier Kevin Prince MILLA à la 47′, juste deux minutes de retour des vestiaires.
Non il ne s’agit pas du fils du célèbre capitaine des lions Roger MILLA mais plutôt d’une coïncidence de patronyme, un nom qui semble impacter sur le jeune joueur qui a célébré cette réalisation à la Roger MILLA.
Le duo ETO’O-MILLA de retour sur les pelouses ? Ah l’époque ! À t-on envie de s’exclamer.

Abdoulaye YAHAYA refermera la séquence des buts en inscrivant le 4e à la 87′, 4-1 score de la partie.

Le Cameroun termine ainsi 1er de sa poule (9 points) et avec les deux meilleurs buteurs de la phase de poule que sont:
Etienne ÉTO’O : 2 buts en 1 match et Jang Sunday : 2 buts en 2 matchs.

Avec une actualité tendue dans le secteur de football ces derniers mois entre le président déchu et le président provisoire ou encore entre la FECAFOOT et la Ligue, nous croisons les doigts que ces ondes négatives n’affecteront pas les bébés lions et que tout au contraire, ce beau football impose un temps d’arrêt afin que le secteur du football soit assaini.

Prochain rendez-vous avec les lionceaux ce jeudi 25 février à 17h.

Ève-pérec N.BEHALAL.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici