- Publicité -

Le FC Barcelone a survolé dimanche 28 octobre, le 238e Clasico de l’histoire (5-1). Et cela est sans doute la défaite de trop pour Julen Lopetegui, l’entraîneur des merengues.

Les heures de Julen Lopetegui à la tête du Real Madrid sont comptées. Sauf improbable retournement de situation, l’ancien sélectionneur de l’équipe d’Espagne va devoir quitter son poste après seulement 13 rencontres sur le banc du triple champion d’Europe en titre. Maintenu jusqu’à ce Clasico à Barcelone en dépit d’une semaine de rumeurs, le successeur de Zinédine Zidane ne résistera pas à la claque reçue au Camp Nou.

Résultat de recherche d'images pour "Barcelona vs Real Madrid 5-1 All Goals & Highlights 28/10/2018 HD"
5-1, « una manita » comme les cinq doigts de la main disent les Espagnols, symbole parfait de la gifle. La plus large défaite du Real face au rival historique depuis le 0-4 à Santiago Bernabeu de novembre 2015. Mais surtout, la troisième défaite de rang des Madrilènes en championnat, la quatrième lors des six derniers matches de Liga, et une 9e place après 10 journées à 7 longueurs du Barça.

Sursaut d’orgueil en début de 2e période

Malgré l’absence de Lionel Messi, blessé à un bras et indisponible jusqu’à mi-novembre, le FC Barcelone d’Ernesto Valverde a marché sur le Real pendant toute la première période, marquant par Philippe Coutinho (11e) puis Luis Suarez qui a obtenu et transformé un penalty concédé par Raphaël Varane (30e).

https://youtu.be/-VR1ZwEPHpA

Lorsque l’équipe de Lopetegui a enfin eu un sursaut d’orgueil avec la réduction du score de Marcelo (50e) puis un tir de Luka Modric sur le poteau (55e), Suarez a enfoncé le clou d’une tête splendide (75e) puis d’un petit ballon piqué au-dessus du gardien (83e). Arturo Vidal a clos le score sur une passe d’Ousmane Dembélé (87e).

Ce net succès permet au Barça (1er, 21 pts) de conserver les commandes du classement avec deux points d’avance sur l’Atlético de Madrid. A Madrid l’heure n’est plus aux calculs mais à savoir qui succédera à Lopetegui : l’entraîneur de la réserve Santiago Solari ? L’Italien Antonio Conte ? Un autre homme ? Réponse dans les prochaines heures, à coup sûr.

Résultat de recherche d'images pour "L'Italien Antonio Conte"

 

 

- Publicité -