- Publicité -

La troisième étape du Tour cycliste du Faso, courue entre Bolgatanga ( localité ghanéenne) et Pô, a été remportée ce dimanche 28 octobre 2018, par le Burkinabè Saïdou Bamogo. Cette étape fait 75,600 kilomètres et a été courue en 1H50 minutes 17 secondes avec une vitesse moyenne de 41,113 KM/H.

Le Burkina conserve le maillot jaune qui est désormais sur les épaules de Saïdou Bamogo. Le détenteur de ce maillot, à la deuxième étape était son compatriote Mathias Sorgho.

Les Burkinabè devancent ainsi les Belges qui se font bien représenter par les deux cyclistes Bouvry Dieter et Calleeuw Joeri qui ont occupé respectivement à cette étape, la deuxième et la troisième position.

Au cours de cette épreuve, le Burkinabè Salif Bikienga a été victime d’une chute. Évacué pour des soins, cette incident s’annonce comme étant la fin de sa participation à la compétition de cette année 2018.

La course se poursuivra ce lundi 29 octobre sur la Route nationale (RN1), précisément avec l’étape de Laye-Ouahigouya sur une distance de 148 kilomètres.
Rappelons que la deuxième étape a été remportée ce samedi 27 octobre 2018, par le cycliste burkinabè Daouda Ouédraogo, un parcours d’une distance de 155 KM courue entre Manga et Bolgatanga, une localité ghanéenne.
La 1ère étape du Tour cycliste international du Faso, courue entre Ouagadougou et Manga (100 km) a elle souri au Néerlandais Florian Smits. Il s’est imposé au sprint devant l’Allemand Julian Hellmann et le Burkinabé Mathias Sorgho.
La 4è étape ira elle de Laye à Ouahigouya et fera 148km .

Yvan Ango

- Publicité -