- Publicité -

Humoriste de haut vol et maître de spectacles aguerri, Valéry Ndongo est la vitrine de l’humour par excellence au Cameroun. Sa créativité via les mots et la gestuelle sur la scène, est salutaire et spectaculaire. Promoteur de Valéry Ndongo Comedy Club, il s’affirme pleinement et met en avant la jeunesse dont la flamme brûle pour cette passion qu’est l’humour.

Entretien réalisé pour le compte Laura Dave Media avec le concours et la participation exceptionnelle de l’humoriste camerounais Valéry Ndongo.

Résultat de recherche d'images pour "valérie ndongo"

LDM: Qui est Valéry Ndongo ?

Je suis un humoriste et producteur de spectacles, de stand up one man show.

LDM: Parle nous de tes débuts dans le domaine de l’humour ?

Valérie Ndongo: Mes débuts dans l’humour remontent à 1998, une année à travers laquelle j’ai découvert l’humour en passant par la poésie dans la ronde des poètes. C’est ainsi que j’ai commencé à adapter certains poèmes afin de les rendre divertissants et drôles. C’est comme ça que j’ai commencé à faire de l’humour, après j’ai eu un passage éclair au Centre d’apprentissage théâtrale de Yaoundé dirigé par Daniel Ndo. C’est là bas que j’ai rencontré Essindi Mindja avec qui j’ai cheminé de 2000 à 2005, date de son décès. C’est comme ça que je me suis formé puisque ma formation est autodidacte. En 2006, je commence donc à faire des ateliers car il y’avait beaucoup de jeunes qui se rapprochaient de moi pour savoir comment faire l’humour. Je ne pouvais pas faire des formations personnalisées pour tous les jeunes qui venaient vers moi. Mais c’est en 2008 que j’ai vraiment mis sur pied « Africa Stand Up » et on a commencé à travailler dans le cadre de l’Académie de Stand Up en 2009 d’où on faisait deux formations par an. C’est ainsi qu’il y a eu plusieurs humoristes qui sont passés par Africa Stand Up et qui ont poursuivi par la suite leur carrière dans leur couloir.

Résultat de recherche d'images pour "valérie ndongo"

LDM: Qui sont tes idoles dans le domaine de l’humour ?

Essindi Mindja dont je suis toujours fan, fan de ce qu’il faisait et de ce qu’il a laissé comme héritage. Je suis très fan de Dieudonné Mballa et j’adore son humour. Je suis également fan de Jean Michel Kankan car je redécouvre mieux son style aujourd’hui, je n’étais pas fan de lui dans les années 90 mais avec le temps, je comprends et je cerne mieux sa façon de faire l’humour et surtout le message profond qui ressort de ses sketchs.

LDM: Peux tu nous parler de Valéry Ndongo Comedy Club ?

Valérie Ndongo: Africa Stand Up est une structure dans laquelle il y’a beaucoup de concepts : l’Académie de Stand Up, Valéry Ndongo Comedy Club, il y’avait le premier concept le plus connu au Cameroun à savoir le Stand Up Night Show où j’étais avec Major Assé, il y’a Bienvenu au Njoka du kwat, Valéry et sa drôle de dame et il y’a d’autres concepts qui sont en préparation qu’on va lancer d’ici là.

Résultat de recherche d'images pour "valérie ndongo"

Le Valéry Ndongo Comedy Club est le concept du Comedy Club qui n’est pas né chez Jamel Debbouze mais qui a vu le jour à New-York dans les années 80. Le concept de Comedy Club est celui d’un spectacle dans des petits cabarets et s’est tissé par la suite des liens avec des émissions télé. Un Comedy Club porte généralement le nom du promoteur (de ce Comedy Club).

LDM: Quels sont les objectifs de l’African Stand Up pour cette année qui tire vers sa fin?

Valérie Ndongo: Les objectifs d’Africa Stand Up vont rester les mêmes. C’est de remplir les salles, offrir des spectacles inédits au public, offrir des shows qui vont permettre aux gens de terminer l’année en beauté et d’avoir surtout un contenu qui sera diffusé chez le partenaire Canal + qui va permettre une présence sur le long terme.

Résultat de recherche d'images pour "valérie ndongo"

LDM: Quel conseil donnes-tu à ces jeunes qui se lancent dans le domaine de l’humour et la comédie ?

Valérie Ndongo: Ils doivent être courageux et avoir confiance en eux. Ils doivent travailler et être humbles. Dans ce domaine, lorsque le succès arrive tôt, il faut savoir le gérer et garder les pieds sur terre. Il faut aussi éviter l’aigreur du fait qu’un autre réussisse avant vous alors que vous êtes un ancien sur la scène. Il faut voir ce qu’il ne marche pas et travailler davantage son style.

Propos recueillis par TNK

- Publicité -