- Publicité -

La cinquième édition de l’African Muzik Magazine Awards & Music Festival (AFRIMMA) a tenu ses promesses le week-end dernier à Dallas (États-Unis). L’Afrique a célébré annuellement et royalement sa culture, sa musique et elle a récompensé ses artistes, ses fils et ses filles sur le sol américain. Des artistes africains de renom ont répondu présent. Fally Ipupa a cartonné, Toofan et Eddy Kenzo ont confirmé une fois de plus.

Le congolais Fally Ipupa alias Dicap La Merveille a frappé de façon magistrale en remportant trois trophées, celui de meilleur Artiste de l’année, de Leadership en musique africaine et de Meilleur artiste masculin de l’Afrique centrale. Hormis ses récompenses, le DiCaprio congolais a également presté et le public a ainsi dégusté les saveurs de la Rumba congolaise. Le groupe togolais Toofan est arrivé aux AFRIMMA comme des conquérants. Le fruit de leur conquête musicale s’est soldé par deux prix au compteur : le trophée du meilleur groupe africain et celui de Meilleur Artiste Francophone.

Ils ont livré une prestation scénique digne en effectuant des pas de danse de leur nouvel opus « Conquistadors ». L’Afrique anglophone composée de l’Afrique Australe, celle de l’Est et de l’Ouest (Nigéria et Ghana), est massivement sortie victorieuse.

C’est le cas de l’artiste ougandais Eddy Kenzo qui a remporté le prix du Meilleur Artiste de l’Afrique de l’Est, surtout qu’il a sorti récemment un nouvel album intitulé « Roots », un retour aux sources et aux racines. Les artistes nigérians Yemi Alade, Flavour et Wizkid sont aussi répartis avec des récompenses, sans oublier Ykee Benda qui est la révélation musicale de cette année.

Le Hip-hop est également à l’honneur avec Kaligraph Jones qui a glané le prix du meilleur rappeur et celui du danseur de l’année est revenu à DeDe Emah. Notons aussi que les gagnants ont presté et ont apporté une saveur particulière à ce spectacle. Cette cérémonie est surtout marquée par la remise du trophée de l’AFRIMMA de l’excellence à Erykah Badu (vêtue comme une reine bantoue) qui reçoit autant d’ovation.

Image associée

 

Nous n’oublions pas la performance Live remarquable de Semah et Flavour.

Les lauréats d’AFRIMMA 2018 :

Meilleur Artiste Gospel : Papa Dennis (Kenya)

Meilleur DJ Africain : DJ Dollar

Meilleur Artiste Lusophone : Kaioku

Révélation musicale : Ykee

Meilleur Artiste de l’Afrique de l’Est : Eddy Kenzo

Meilleur Artiste Francophone: Toofan

Meilleur Artiste Hip-hop : Kaligraph Jones

Meilleur danseur africain : DeDe Emah

Meilleur groupe africain : Toofan

Afrimma Achievers Award : Bismack Biyombo

Meilleure prestation Live : Flavour

Meilleure Artiste d’Afrique de l’Ouest : Yemi Alade

Chanson de l’année : Soco x Wizkid

Artiste de l’année : Fally Ipupa

Leadership Award: Fally Ipupa

Meilleur Artiste d’Afrique centrale : Fally Ipupa

Humanitarian Award: Flavour

Afrimma Shinning Star Award : Semah

Afrimma Beacon of Hope Award : Queen Julie Endee

Afrimma de l’honneur et de l’excellence : Erykah Badu

- Publicité -