- Publicité -

Vous pouvez sortir la femme du ghetto mais pas le ghetto . Tels sont les propos qui sont utilisés pour décrire l’ex strip-teaseuse devenue rappeuse Cardi B. Au centre de toutes les querelles c’est pour une histoire de bagarre qu’elle sera à nouveau interpellée. Le 29 octobre prochain la maman de la petite kulture sera appelée à comparaître devant la justice à cause d’une bagarre dans un club de strip-tease. L’affrontement découlerait d’un règlement de comptes avec une ancienne maîtresse supposée de son mari offset.

Image associée

- Publicite -L'année scolaire aura du goût

La gangsta rappeuse a donc été inculpée lundi dernier pour agression et mise en danger d’autrui, après une bagarre qui a eu lieu le 29 août au Angels, un club de strip-tease situé dans le queens à New York. Selon la déclaration des serveuses, cardi B aurait ordonné à toute son équipe de s’en prendre aux deux serveuses qui aurait refusé de se faire soigner à la suite de leurs blessures.

Résultat de recherche d'images pour "Cardi B, arrêtée"

Cardi B s’est donc rendue dans un commissariat du queens lundi matin après que la police eut indiqué vouloir l’interpeller mais est ressortie libre et accompagnée de ses gardes de corps. Elle a donc reçu une citation à comparaître devant le tribunal pénal en cette fin de mois pour motif d’agression au troisième degré sachant que pour des motifs de poursuite pareille l’État de New York prévoit une peine d’emprisonnement d’un an et une amende de 1000 dollars.
Seulement âgée de 25 ans Belcalis Marlenis Almanzar alias Cardi B n’est pas à sa première bagarre lorsqu’on se souvient encore de son altercation avec Nicki Minaj lors de la fashion week de New York..
Quelle suite pour cette affaire ?

Renée Moafembe

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici