- Publicité -

Alors que plusieurs observateurs et analystes pensaient l’affaire bouclée, le président de la CAF en a mis une autre couche. Dans un entretien accordé au site lemonde.fr, Ahmad, président de la Confédération Africaine de Football (CAF), assure que la « CAF n’effectuera aucune communication » concernant le maintien ou pas de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 au Cameroun avant l’élection présidentielle prévue dans ce pays le 7 octobre 2018. « Nous ne voulons pas perturber la campagne », ajoute le Malgache.

Résultat de recherche d'images pour "CAN 2019 : Le Cameroun ahmad"

- Publicite -L'année scolaire aura du goût

Le Comité exécutif de la CAF se réunit actuellement en Egypte pour évaluer notamment l’état des préparatifs camerounais pour le tournoi prévu l’été prochain.

Quelle peuvent donc être les raisons de cette sortie?

1- Mettre une pression supplémentaire et de manière subtile au Cameroun. Car la Campagne pour les présidentielles vont prendre un grand espace en temps et en énergie au dirigeant qui seront moins regardant sur les travaux. Avec cette déclaration Ahmad prévient les autorités Camerounaises du faite que le travail reste énorme.

2-Contrairement à ce, plusieurs semble vouloir faire croire que la CAF peut encore reprendre sa compétition, si elle estime que les travaux et le climat socio-politique est indélicat au Cameroun.

Image associée

3- Parce que la CAF veut y voir claire! Politiquement, certain parti de l’opposition ne sont pas pour l’organisation de la Coupe d’Afrique au Cameroun et il serait donc préférable pour la CAF et ses sponsors de prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter une mauvaise surprise.

4- « La Crise Anglophone » et la Menace « Boko Haram » sont d’autres soucis qui préoccupent les décideurs du football Africains, qui ne veulent surtout pas commettre la même erreur qu’en 2010 où la Coupe d’Afrique avait été donné à une Angola fragile: le Togo avait vu son bus Attaqué.

Résultat de recherche d'images pour "La Crise Anglophone"

5- Mais aussi parce que Ahmad Ahmad, soutenue par des rapports négatifs sur l’état d’avancement des travaux au Cameroun notamment ceux du cabinet Roland Berger, n’a jamais vraiment été convaincu de la capacité du pays de Roger Milla à organiser cette CAN 2019 qui sera faut t-il le rappeler la première à 24 équipes.

Résultat de recherche d'images pour "CAN 2019 : Le Cameroun"
Encore du grain à moudre pour les opposants du système en place, qui ne veulent pas voir le régime s’approprier l’obtention de l’organisation de la fête continentale du football.

Yvan Ango

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici