- Publicité -

Convoqué par le Cameroun, Dimitri Oberlin ne dispose que d’un passeport suisse. D’après les dires du père de l’attaquant du FC Bâle, son fils est belle et bien Suisse. En effet, le bemol ici se trouve au niveau de la manière adoptée par la nouvelle team de gestion de l’équipe national pour convoquer les joueurs. Celle ci avait déjà connu quelques limites lors de la publication de la première liste. Après Adrien Tameze le mois dernier, le Cameroun va-t-il subir pareille déconvenue avec Dimitri Oberlin ? Il y a fort à parier que oui. Convoqué lundi dernier (sous le nom erroné d’Oberling !) par Clarence Seedorf pour la double confrontation face au Malawi les 12 et 16 octobre prochains, le jeune attaquant du FC Bâle ne devrait pas rejoindre les Lions Indomptables selon son père adoptif, interrogé par un média Suisse. Il a aussi dit être surpris par cette liste et cette convocation qui est pour lui absurde plus que Oberlin n’a qu’un seul passeport et c’est celui de la Suisse.

Résultat de recherche d'images pour "dimitri oberlin et le cameroun"

Pour l’instant il a joué une vingtaine de minutes avec la Suisse en match amical du 23 mars dernier face à la Grèce. Mais, Dimitri Oberlin reste tout de même sélectionnable par le Cameroun. Le principal intéressé doit pour cela adopter la nationalité sportive camerounaise, ce qui n’est actuellement pas le cas. L’attaquant de 20 ans est une vraie promesse du football. En club, c’est une centaine de matchs joués pour 30 buts déjà inscrits. Rappelons qu’il a fait toute les sélections jeunes Suisse. Si ce refus se confirme se sera le deuxième successif pour un attaquant Camerounais après celui de Brel Embollo.

Yvan Ango

- Publicité -