- Publicité -

Est-ce ce vibrant « You’ll never walk alone » et l’ambiance d’anthologie d’Anfield qui ont tétanisé les joueurs du PSG ? Toujours est-il que les Parisiens ont semblé surpris par l’intensité mise en début de match par Liverpool.
Ils ont subi les vagues incessantes de Reds, impulsées par un milieu de terrain dominateur, symbolisé par l’activité de Milner ou par les débordements du latéral droit Alexander-Arnold dont l’excellent travail a été salué par Jürgen Klopp, le coach de Liverpool à l’issue de match.

Résultat de recherche d'images pour "Mane et Liverpool donnent une leçon au PSG"
Le PSG a été bousculé, chahuté, martyrisé presque, encaissant deux buts dans la première demi-heure par Daniel Sturridge (30) et James Milner (36 s.p.). Et pourtant Paris a failli ramener un match nul heureux des rives de la Mersey. Grâce tout d’abord à un but de Meunier (40e), puis par l’égalisation de Mbappé, qui faisait suite à une perte de balle de Salah magnifiquement exploitée par Neymar et le jeune avant-centre champion du monde (83e).

Résultat de recherche d'images pour "Mane et Liverpool donnent une leçon au PSG"
Mais un but dans les dernières secondes de l’attaquant de Liverpool Roberto Firmino a finalement eu raison du Paris SG (3-2). Le Brésilien, a peine entré en jeu a délivré les vice-champions d’Europe en titre en marquant à la 90+2e minute.

Une classe d’écart

Les Reds se sont faits peur mais ont surtout montré qu’il existait une classe d’écart entre eux et ce PSG trop tendre en défense et au milieu où Marquinhos a erré comme une âme en peine ne parvenant pas à seconder un Rabiot qui s’est démené en vain.
Ce choix stratégique de Tuchel va être critiqué, mais quelles autres options avaient le coach allemand, une fois Verratti suspendu ?

Résultat de recherche d'images pour "Mane et Liverpool donnent une leçon au PSG"

Le technicien va pester contre le mercato à l’économie de son club, lui qui voulait une sentinelle, du type Ngolo Kanté.
Mais le milieu n’est pas le seul secteur à avoir failli. Bernat a été indigent, concédant un penalty. Quant à Neymar et Mbappé, ils ont inscrit le but de l’égalisation à deux mais ont sinon été plutôt transparents, bien loin du niveau attendu pour les deux joueurs les plus chers de l’histoire.

Résultat de recherche d'images pour "Liverpool vs PSG"

Paris concède sa première défaite de la saison avec un Thomas Tuchel peu inspiré à Anfield et des joueurs pas du tout à la hauteur de la rencontre.  Cela est très inquiétant pour ce club dont l’objectif premier est clairement de remporter la C1. Une victoire de sa part au match retour serait dont très essentielle contre Liverpool pour ne pas être distancé dans la course aux 8es de finale. Mais le plus grave réside dans les réactions d’après-match, où les joueurs parisiens comme leur coach ne semblaient pas déçus à l’excès. Tuchel déclarant même que le « PSG avait contrôlé en première mi-temps ». Alors il est qu’on n’a pas vu le même match.

Yvan Ango

- Publicité -