- Publicité -

Dans le clip « Bantu Camerounais », le rappeur Archimed Manock dénonce les crimes et les tueries de la crise qui sévit dans les régions du Sud-ouest et le Nord-ouest. Face à la presse, il évoque ces actes odieux et parle de la fille avec laquelle il partageait sa vie. Sa bien aimée était originaire du Sud-ouest (Mamfé) et le couple a eu un enfant. Lorsque la crise bat son plein, il s’en va avec son enfant mais sa tendre aimée refuse de venir avec eux car elle souhaite revoir son père malade. Les violences et les drames ne cessent de se multiplier. Le jour triste finit par arriver, lorsqu’il échange avec sa bien aimée par téléphone, il entend comment celle ci se fait prendre par les sécessionnistes, malmenée et tuée ensuite par ces individus sans foi et ni loi. C’est la tragédie et la tristesse s’empare du père qui restera uniquement avec l’enfant mais sans sa mère. À travers cette chanson, Archimed fait savoir que les francophones et les anglophones sont des bantous camerounais. Tous les fils et filles originaires du nord, du sud, de l’est et de l’ouest sont unis et appartiennent à la même patrie. Cette musique Rap a une portée mélancolique qui traduit un malaise et la tristesse.

- Publicite -L'année scolaire aura du goût

TNK

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici