- Publicité -

Killamel, Sojip, TedX et 20 Cent se déchirent sur le titre « OWS »La chanson « OWS » est un exemple palpable du Rap accompagné des « punchlines », des rimes et d’autres caractéristiques de la poésie. OWS veut dire Owasé (langue Douala), une coloration que le rappeur Killamel réussit à adapter à son Rap et cette fusion donne un goût raffiné mais avec la vivacité et la violence des paroles. Pour cette nouvelle donne, il a collaboré avec Sojip qui lâche cette punchline : « on n’a jamais porté Marole Tchamba sur la moto mais elle dit qu’elle do le Benskin ». La partition de TedX (Ach 4 Life) est faite de « phrases chocs » et ce dernier vocifère des passages tels que : « je mets tout le game dans la sauce et ils se demandent le gars là se prépare comment » ou encore « je ne bois pas la 33 mais comme Arafat je serai doublement koraté, l’inspiration est venue me voir et m’a supplié de faire le sassayé ». À sa suite, la rappeuse 20 Cent prend le relais avec une acrimonie rythmique : « il y a trop de vocalises en salle d’accouchement, très peu rivalisent arrête moi si je mens » ou « Après analyse, très peu de mal dominant, je m’en fou de ceux qui banalisent mon travail, tu sais je joue un rôle déterminant ».

Killamel entre à son tour dans la « vibe » et se lâche à fond : « quand c’est de la balle ça tue, quand c’est de la merde, ça pue ». Il ne s’arrête pas ainsi et continue : « on écoute ton son le nez bouché, tu sais où tu te situe, si tu crois qu’on te calcule le résultat est nul ». Produite par ANG, cette chanson réunit la « old school » et la génération dite nouvelle (incarnée par TedX et Sojip) du Rap et la partition de chaque artiste amène le public à percevoir ce son comme un titre qui continuera de couler autant d’encres dans les prochains jours.

- Publicite -

TNK

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici