- Publicité -

Akopomaire, wopso ou encore la soucoupe volante, c’est ainsi que se faisait appeler affectueusement Clarisse Valérie l’artiste aux multiples tenues et talents. De mannequin pour grandes tailles à prophetesse, c’était au travers de ses vidéos décalées qu’elle a su séduire le coeur de ceux qui la pleurent puisqu’elle n’est malheureusement plus. L’information est tombée comme un coup de massue et jusqu’à présent beaucoup n’en reviennent pas. C’est au mois de novembre 2017 que Dany Clarisse Akamba plus connue sous le nom de Clarisse Valérie avait été admise à résidence hôtelière de Compiègne, une commune française située dans le département de l’Oise, un établissement psychiatrique pour cause de ses nombreuses dépressions et hier 01 août 2018 aux environs de 16 heures elle a été retrouvée morte dans ce même établissement, son corps était dans un état de décomposition avancé car d’après les médecins légistes, la mort de clarisse remonterait à au moins une semaine. La dépouille se trouve actuellement à l’hôpital de Creil pour une autopsie. C’est donc un nouveau drame que connaît le monde musicale camerounais.

L’artiste Chantal Ayissi, qui était ce Jeudi dans les locaux de la Police scientifique avec la sœur de l’artiste, confirme que le procureur bouclera son enquête sur les circonstances du décès ce vendredi 3 Août. Le corps sera ensuite ramené par la famille à Paris pour être placé dans une morgue en attendant l’organisation des obsèques.

Selon la gouvernante de la résidence hôtelière, elle avait été conduite dans cet établissement après avoir été récupérée dans la rue par une équipe du Samu Social qui s’occupe des personnes en situation de détresse

On peut déjà voir, lire et observer sur les réseaux sociaux les hommages et les messages de lamentations qui proviennent soit des fans attristés, soit des stars comme Mani Bella qui a publié sur sa page Facebook :

 » LA WOPSOLOGIE. Je garderai toujours l’image de celle là même qui a bousculé les codes de la sapologie féminine artistique au Cameroun… Tu étais et tu resteras unique ma mère.. Repose en paix « 

Oui s’il y a bien une chose que nous pouvons souhaiter à Clarisse Valérie après des moments aussi difficiles et juste âgée de 39 ans c’est bien de reposer en paix.

Renée Moafembe

- Publicité -