- Publicité -

Après un évent aussi annoncé, nul s’était attendu à un tel revirement de situation. Le 28 juillet 2018 au paposy se tenait le concert du gentleman black Dadju mais 24 heures plus tard, la maison de production du rappeur Pit Baccardi délivrait un communiqué de presse depuis la ville de Yaoundé dans laquelle elle accusait le Learn Life Events, producteur et promoteur du concert mais aussi de plusieurs autres activités événementielles d’escroquerie et d’abus de confiance.

Résultat de recherche d'images pour "concert de dadju au cameroun"
En effet selon les termes du communiqué de presse, Joel TEMGOUA directeur du Learn Life Events après avoir fait appel aux services de Empire Company pour assurer la production exécutive du concert, a été obligé de signer un document de reconnaissance de dette envers la boîte de Pit Baccardi du fait de son incapacité a tenir les engagements financiers pris vis à vis de l’artiste et de son staff technique.


Empire company s’étant attendu à un remboursement immédiat après le recouvrement des sommes perçues de la billetterie du concert s’est vu obligée de porter l’affaire devant les autorités compétentes afin de pouvoir rentrer en possession de la somme de 23 millions de fcfa. Rappelons tout de même que toujours par rapport à ce même concert, l’after avait été annulé et les questions de sécurité laissaient à désirer.
Faut-il présager un tapage médiatique et une bataille judiciaire ou arrangement à l’amiable pour cette affaire ?

Renée Moafembe

- Publicité -