- Publicité -

Raphran Le Bantou encore appelé Francklin Raphael Ndi Mbarga est un artiste multidimensionnel. L’art est son domaine de prédilection et il s’exprime brillamment et magistralement dans ceux de la mode et de la musique. Contaminé par le virus de la musique tout petit, il intègre et chante au sein des chorales mais deviendra maître de chœur par la suite. En 2008, il relève un autre défi et prend part à plusieurs concours de la musique sur le plan national. En 2010, Raphran participe à l’émission Star de demain et termine à la deuxième position. Quelques années plus tard, il se frotte à un autre calibre, le concours national Mutzig Star et termine à la troisième place. Il acquiert de l’expérience au fil du temps et enregistre un premier album solo. L’aventure s’annonce exaltante pour lui, Francklin Raphael est sollicité pour faire les premières parties des concerts d’artistes de haut vol. Il a le privilège d’accompagner sur scène et en « backup » des artistes et des légendes telles que : Ben Decca ou encore Macase.

En juillet 2018, Raphran Le Bantou sort le single  » Awola Asso Ya  » qui signifie en français « Il est l’heure ». Le vidéogramme est réalisé par Angelo Nnoumi de Fabien Nguemo compagnie (FN compagnie). L’année précédente, il a sorti l’album intitulé « Miroir ». Le titre « Awola Asso Ya » prône l’heure du changement et que l’heure est aussi venue pour une personne de progresser et de rayonner. Son registre c’est le Bikutsi et Raphran apporte en effet quelques colorations à sa musique. C’est un clip qui est fait de couleurs et de sonorités, une véritable association de rythmes traditionnels et d’instruments modernes. Hormis cet aspect rythmique, il valorise pleinement la culture urbaine et s’affirme pleinement en tant que bantou. Il témoigne son attachement à l’identité et la particularité qui le qualifient.

TNK

- Publicité -