- Publicité -

Connu pour avoir été l’un des gardiens de buts de l’équipe nationale Camerounaise, Joseph Antoine Bell a eu l’occasion de donner son avis sur le sujet qui semble être tristement célèbre. Dans un entretien avec un site d’information Camerounais , l’ancien capitaine de l’olympique de Marseille donne son point de vue sur la menace d’intervention faite par l’ONU en ce qui concerne la crise anglophone. Selon lui, aucune apparition onusienne en territoire national se trouvant dans une situation de conflit ne s’est soldée par un retour à la normale effectif.

 » Je ne connais pas beaucoup d’Etats qui ont accepté la sécession et je ne connais pas beaucoup de pays qui ont proclamé qu’ils soutenaient des sécessionnistes. »
Rappelons d’ailleurs que c’est en novembre 2016 que ce malaise social a débuté à cause de ce que la partie anglophone du pays avait alors appelé « la marginalisation dans la société »

https://youtu.be/s0iSt6V2CQk

 

René Moafembe

- Publicité -