- Publicité -

Le monde du football a reçu cette nouvelle comme un choc. Dans une conférence de presse donnée au siège du club, le récent vainqueur de la C1 a pris tout le monde à contre pied en annonçant son départ de la Maison Blanche après trois années meublées de succès. Quelles peuvent donc être les raisons de cette décision de l’ex numéro 5 et meneur de jeu du Real de Madrid ?

Ces 5 points pourraient servir de complément de réponses:

1- Zidane ne fait plus l’Unanimité

Oui difficile à croire mais ce métier d’entraîneur est si complexe et il est rare de voir un entraîneur qui comble toute les attentes même si dans ces choix le Français à toujours su se montrer juste. Mais il se dit que dans le vestiaire Madrilène certains auraient exprimé leurs désaccords avec les choix du technicien.

2- Parce que Zidane est un génie et un génie ce veut toujours incompris par le commun des mortels.

Prendre les gens au dépourvu est donc normal pour un homme qui est entrain d’écrire l’une des plus belles histoires du football moderne. Et pour que sa page soit plus belle une sortie par la grande porte serait l’idéal et une occasion comme celle ci pourrait ne plus se présenter.

3- L’après  Deschamps c’est lui!

La coupe du monde 2022, au Qatar, donc le marseillais est d’ailleurs l’un des ambassadeurs est un objectif pour la Fédération Française de football et Zidane pourrait être l’entraîneur idéal pour des joueurs comme Mbappe, Dembele, Thauvin arrivé à maturité.

4-L’heure de tourner une nouvelle page!

Le Real de Madrid se doit de renouveler son effectif car l’impression de cet saison hors mis le titre en champions ligue est aussi celui d’une équipe à la recherche de nouveau challenge pour atteindre cette objectif, l’effectif doit être refait et Zidane sait que cette phase de transition pourrait couper la dynamique.

5- Enfin son esprit de compétiteurs Zidane est avant tout un homme de défi et après 3 ans et demi de succès il est difficile de faire mieux.

Comme les entraîneurs de grandes renommé qu’il admire il veut aller chercher d’autres challenges et conquérir d’autres territoires.
Même après ce départ difficile a digéré pour les socios merengue, le président Flaurentino Perez a fait comprendre que Zidane ne disait pas à Dieu au club et que c’était un à bientôt. Peut être reviendra t-il dans le rôle de président qui sait?

Yvan Ango

- Publicité -