- Publicité -

Annie Art Days c’est la Foire pour la promotion de l’art contemporain camerounais dont le coup d’envoi a été donné le 24 mai 2018 au Bonapriso Center of Art (Douala). Les amoureux de l’art et de la culture sont venus nombreux à cette cérémonie d’ouverture et ont contemplé les différents chefs d’oeuvre et ont échangé avec les artistes plasticiens concernés. L’exposition est axée sur trois objectifs : rendre hommage à Annie Kadji ; continuer la promotion de l’oeuvre (l’art contemporain) d’Annie Kadji et mener des actions humanitaires dans la continuité de ses œuvres vu qu’elle s’investissait autant dans le domaine du social. En plus, le public de la métropole économique est invité à découvrir le savoir-faire « Made in Cameroon » et à entrer en possession de l’un des portraits au moyen d’un paiement.

Awa

- Publicite -L'année scolaire aura du goût

  

Les artistes sont les auteurs de ces portraits, des oeuvres d’art à travers ils font appel à leur imagination, une véritable représentation de l’âme. Parmi les artistes, nous avions échangé avec Awa alias Alice Penda qui est la créatrice des portrais de Richard Bona, Manu Dibango et d’une femme au foulard. Elle a affirmé par rapport à cette femme en foulard : « je me suis approprié cette photo sur Internet afin d’inciter les gens à poser un autre regard sur autrui. J’ai représenté les personnes au delà des couleurs et des formes ». Par à rapport à ceux de Richard Bona et Manu Dibango, elle affirme : « j’ai montré la quintessence de l’excellence camerounaise pour montrer aux jeunes qu’on peut faire usage de la culture camerounaise pour toucher l’universalité ».

Abdias Ngateu

Hormis Awa, un accent a été mis sur les œuvres du plasticien Abdias Ngateu. Il a fait des portraits de personnes (sur une moto) avec des têtes d’animaux.

Il est revenu en disant : « j’aborde la question de déshumanisation à travers ce portrait, je parle de la façon dont nous avions perdu nos valeurs. Aujourd’hui, on a l’impression d’être considéré comme des animaux. C’est la raison pour laquelle je symbolise des êtres humains en les mettant les têtes d’animaux ». L’exposition se poursuit et d’autres artistes expliquent au public curieux la signification et la représentation de leurs travaux.

  

   

 

 

Cette foire va s’accompagner d’un discours de bienvenue, de remerciements et surtout de « freestyle » des artistes qui vont peindre en direct un tableau devant les illustres invités. Les liqueurs et les apéritifs sont au menu pour les uns et les autres qui se servent à volonté. L’exposition se poursuit pendant trois jours et s’achève le 27 mai 2018.

TNK

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici