- Publicité -

Robert Sylvester Kelly plus connu sous le nom de R kelly est au cœur de la presse à scandale à cause des accusations qui pèsent sur lui depuis près d’un an déjà. Interpellé pour abus sexuels, mais également pour avoir séquestré des jeunes femmes pour en faire des esclaves sexuelles dans ses maisons de Chicago et d’Atlanta, il n’a jamais été condamné pour aucun des faits et par ailleurs s’est même toujours défendu. En fin avril dernier, un mouvement intitulé #Mutekelly ( faire taire kelly) avait été lancé par une organisation et qui avait appelé tous les grands acteurs de l’université musicales a couper les ponts avec le chanteur sauf qu’à ce moment, nul ne pouvait se douter que cet appel au boycott serait pris au sérieux.

Résultat de recherche d'images pour "spotify"

- Publicite -L'année scolaire aura du goût

Le service de streaming musical suédois Spotify a décidé de retirer les chansons de R Kelly de ses playlists. Même si il sera encore possible d’accéder à ses titres, ils n’apparaîtront plus dans les propositions faites aux utilisateurs de la plateforme. Offusqué par cette cette action, il a réagit en disant que Spotify faisait la promotion d’autres artistes condamnés par la justice, arrêtés pour violence conjugale ou dont les textes sont violents et hostiles.
Difficile donc pour sa famille de le défendre lorsqu’on sait que ce n’est pas la première fois que ce genre d’accusations pèsent sur lui.

Image associée

Il avait été taxé de pédophile à cause de l’écart d’âge qui le séparait de la chanteuse décédée Aaliyah avec qui il était soupçonné d’entretenir une relation, mais aussi qu’il avait été inculpé en 2002 pour pornographie sur mineurs

Renée Moafembe

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici