- Publicité -

Dans l’univers du showbiz africain, ils sont de plus en plus nombreux ces artistes qui revendiquent une amélioration de leur statut et de leurs conditions professionnelles. C’est tout récemment devenu le cas de debordo leekunfa qui a annoncé la couleur dès son retour en terre natale. Dans le cadre d’une tournée musicale, il a séjourné quelques temps aux USA où il s’est confronté à un univers qui a eu pour effet de le révolter. En effet dès son retour, il va faire une déclaration des plus inédites selon laquelle il fixe désormais le prix de ses prestations à 50 millions de fcfa. Rien que ça !
 » si vous ne me voyez plus faire des concerts, ce n’est pas parce que je n’ai pas de propositions, c’est parce que je ne traîne plus dans les prix de merde […] Moi Debordo leekunfa, je suis champion et je connais ma valeur donc si vous n’avez pas 50 millions ne vous hasardez pas à m’inviter à vos concerts[…]  C’est seulement à partir de 30 millions que l’on peut commencer à discuter […] parce que je peux pas accepter que des artistes qui viennent de divers horizons soient payés à des centaines de mille et moi Debordo leekunfa, une icône de la musique ivoirienne on me propose des miettes […]. Je suis un chef, je suis un patron, j’embauche près de 90 personnes qui ont une vie, qui ont une famille […] je finis de faire un concert à 10 millions quand je donne la part de mes employés qu’est-ce que je gagne après?
Vous le comprendrez donc il est clair et dans le fond tout ce qu’il veut, c’est voir son travail apprécié à sa juste valeur.
Il l’a annoncé, désormais pour le rencontrer ce sera très compliqué

René Moafembe.

- Publicite -
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici