- Publicité -

Ça y est , le nouveau visage de la beauté Camerounaise à été révélé hier à la suite de l’élection Miss Cameroun retransmise en direct sur la chaîne  nationale CRTV. C’est  la belle Nseke Aimé Caroline qui a ravi la couronne, et par ailleurs succède ainsi à Julie chegueu Guimfack et Ange Michèle Minkata. Repassons ensemble le déroulement de la soirée.

- Publicite -L'année scolaire aura du goût

C’était le samedi 30 décembre 2017 aux environs de 20h au palais des congrès de la ville de Yaoundé en présence de la première dame Chantal BIYA que c’est tenu le plus prestigieux concours de beauté du pays qui n’est d’autre que l’élection Miss Cameroun. Pour la 13ème édition de cette compétition , se sont affrontés au devant d’épreuves déjà connues 26 candidates au premier tour et 11 au second tour pour enfin aboutir sur une gagnante.

La miss Cameroun 2018 .Qui est elle ? Aimée Caroline Nseke  est une jeune fille âgée de 22ans et originaire de la région du littoral. Elle est actuellement en deuxième année de droit administratif et réside en suisse où elle avait d’ailleurs été élue Miss Cameroun suisse 2016. Une couronne entraînant une autre,  elle est donc devenue celle là  qui se chargera de défendre les déshérités plus précisément ceux atteints de la cécité grâce à sa beauté et à son charme.  Nous lui souhaitons deja bonne chance pour la suite lorsqu’on observe les soucis qui ont précédé son mandat et ceux qui ont eu lors du déroulement de la compétition.

D’abord elle succède à non pas une mais deux miss si vous vous souvenez du problème qu’il y a eu l’année dernière.  Ensuite  cette année  il y a encore eu une affaire de disqualification quant on pense à la Miss sud Georgine Mvondo qui a été éliminée du fait de son statut de mère célibataire ce qui ne captait pas à l’ideologie du comica .

Pour finir c’est Aimée Caroline Nseke qui à été élue Miss Cameroun au terme de la compétition la plus critiquée de l’histoire de l’élection Miss Cameroun si on fait un clin d’oeil au passage de nyangono du sud, au soucis vestimentaire qu’ont connu les candidates, aux défauts d’organisation, à la réalisation de l’événement et à la playlist limitée sinon calée sur du Massa de la belle charlotte.

Voilà le bilan est ainsi fait.  Nous pouvons lui reconnaître le mérite de sa couronne puisqu’elle a bravé toutes les épreuves. Espérons que son mandat se déroule sans encombre..

Bravo *Aimée*

Renée Moafembe

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici